Qui veut du tartan ?

J’avoue je ne suis pas fan de cet imprimé, en général, mais la collection de Bérangère Claire a ce petit quelque chose en plus, peut-être est-ce du à l’ambiance University of Michigan, je ne sais pas, mais sa collection, je regrette de la découvrir seulement maintenant ! Pourquoi ? Tout est presque sold out, mais dépêchez-vous, vous aurez peut-être plus de chance que moi.

En tout cas, gros coup de cœur pour cette jeune créatrice, les couleurs sont pimpantes, les matières (coton et molleton) et coupes simples (chemises, blouses, sweat, tshirts…), peu de fantaisie (si ce n’est ce petit logo…), rien de révolutionnaire mais pourtant… Ça me plait !

Je me mets vite son lien dans mes favoris en attendant avec impatience sa collection printanière.

berangereclaire.jpg

Autre chose, la demoiselle est originaire de Lorraine aussi… Comment ça se fait que nos messines préférées ne nous en ont jamais parlé ?? Hein les filles ! (Ou alors j’ai loupé un épisode…)

 

La lutte continue

image-14.jpg

« Fashion against AIDS »

On a tous vu ce petit logo troué, le mois passé, lors de nos lectures de magazines de filles.H&M et les DAA (Designers against AIDS) étaient dessous.

Une collaboration avec des musiciens et des créateurs = une collection de tshirts pour les filles (et les garçons) en vente dès le 31 janvier dans les boutiques H&M. De Justice à Jade Jagger, c’est coloré et vif, de 9 à 29 euros.

Bien sûr, 25 % des bénéfices seront reversés à des organismes pour continuer à lutter contre le sida.

Ça fait un bail que j’ai pas mis les pieds dans le temple suédois… je vais voir ça de plus près demain… et en profiter aussi pour squatter les stoyaks Trend… la petite veste de Domino me faisant gravement de l’œil…

image-6.jpg

 

image-10.jpg

 

image-9.jpg

image-11.jpg

 

image-13.jpg

 

De Martin à Jean

« there is more action to be done to fight aids than to wear this t shirt but it’s a good start. »

Vous vous souvenez de ce slogan ? Martin Margiela avait fait une collection pour APC avec cette phrase sérigraphiée, j’avais 15 ans, j’avais vu ce t-shirt, dans un 20ans j’imagine, puisque c’était ce que je lisais à l’époque. Une commande passée plus tard (merci maman, c’était pas gagné) et j’arborais fièrement mon tshirt APC. J’aimais bien, il intriguait les gens « qu’est-ce qu’il y a d’écrit sur ton t-shirt ? » et comme ma génération est celle où on nous a parlé de sida de sida de sida à outrance, je me sentais du coup impliquée. Impliquée et fashion.
Il y a quelques années je l’ai revendu sur ebay, et maintenant, je le regrette fortement (savez-vous d’ailleurs où je peux remettre la main sur une de ces pièces collectors ?)
Bref, depuis ce tshirt, je reçois le catalogue APC. Deux fois par an. Je ne suis pourtant pas une grosse cliente. C’est toujours trop basique à mon goût. Appréciable tout de même, je l’avoue.
Et je suis ravie de recevoir chaque saison ce petit catalogue blanc : même papier lisse et mat, même format. Même joie que la réception du catalogue de La Redoute (oh la la, la comparaison, ne me fusillez s’il vous plaît !)
Et là, samedi, l’enveloppe APC n’avait déjà pas la même taille. Parce que le duo M/M a repris les choses en main. Un poster qui entoure le catalogue. Couverture tissée jaune d’or. Au cœur du catalogue, inspirations polaroids pour les looks : c’est avec ce procédé la première fois que des humains s’étalent sur les pages catalogue APC, puisque d’habitude, c’est le vêtement et lui seul, à plat qui est mis en valeur.
M/M, c’est qui, c’est quoi ? J’explique brièvement pour ceux qui ne connaîtraient pas ces deux DA que tout le monde s’arrache. De Björk à Biolay pour des clips, de Bjork encore à Daho pour des pochettes d’album, des collaborations avec des artistes (Pierre Huyghe entre autres), ou des marques de luxes (Balenciaga, Vuitton…). Ici vous en saurez plus.
Et dans trois jours vous pourrez aussi voir leur expo « Vision Tenace » à Beaubourg et ce jusqu’au 18 février : petite restrospective de leurs multiples collaborations artisques en 32 posters. J’ai hâte d’y aller.

apc.JPGapc2.JPGapc3.JPGapc4.JPGapc5.JPG

En attendant de faire un prochain billet sur le contenu de ce catalogue, j’ai reperé très rapidement ce sac et ce collier coquillage. Mouais en plus de ne pas avoir le temps de me pencher dessus, je ne suis pas hyper inspirée… Enfin on en reparlera.

apc6.JPG

Et sinon je cherche quand même encore à remettre la main sur ce t-shirt. Martin, si tu m’entends, il ne t’en reste pas dans des cartons ?