De l’instantané

Variance vient de lancer sa nouvelle campagne de pub.
Si je vous en parle ce n’est pas parce que je suis fan de la marque de lingerie (en fait à part Princesse Tam Tam, j’ai du mal à apprécier les marques françaises) mais parce qu’elle a décidé de choisir le côté instantané et vintage (en fait je hais ce mot je crois, trop utilisé mais là j’ai pas le choix) du Polaroid pour réaliser sa nouvelle campagne publicitaire. Et ça donne des images très douces et poudrées. Comme dans un rêve.
Du coup, vous commencez à me connaître, je suis faible (et accro aux Polaroid) mais ça m’interpelle complètement, et ça change, en ouvrant mon magazine ce matin, j’ai vraiment apprécié de tomber dessus. Allez petit sx-70, au boulot !

variance2

variance1

variance3

© Fabrice Mabillot pour l’agence DDB

2010

C’est avec un peu de retard que je vous souhaite une merveilleuse année remplie de joie, de projets enrichissants, de créativité, de réussite personnelle et professionnelle, de voyages, et de toutes ces petites choses magiques qui font qu’on se souvient d’une année plus qu’une autre. (Et surtout on n’oublie pas la santé aussi !)merveilleuseannee2010_535

Pour moi ça ne sera pas difficile de faire mieux, 2009 ayant été une année bien sombre, je compte vraiment sur des petits anges féeriques. En même temps si je me fie aux prédicitions de ELLE, 2010 c’est MON année (quoi ils disent ça chaque année ? pas du tout  voyons !)

J’ai passé dimanche dernier à monter une scène en papier découpé et je me suis bien amusée, j’ai eu d’un coup l’impression de revenir onze-douze années en arrière, lorsque j’étais encore étudiante en arts appliqués. Penser des décors et des éléments en volume est quelque chose qui me manque et que je devrais faire plus souvent. En 2010 justement, je me note ça.

Couleurs et béton

citeradieuse

En septembre, j’ai mis pour la première fois les pieds à Marseille et sa région, c’était un voyage rapide qui s’est terminé à la Cité Radieuse, l’unité d’habitation de Le Corbusier. (Mon Diana était aussi de la partie comme vous pouvez le constater)

Pour 5 euros, j’ai visité (avec un peu de gêne quand même, j’avoue) l’appartement numéro-je-ne-sais-plus-combien en pénétrant (sans y avoir été invitée) chez quelqu’un de charmant qui m’a parlé de son appart avec passion. J’y aurais bien posé mes valises d’ailleurs…

Par plaisir et curiosité (et parce que je suis tombée amoureuse du béton), j’irais bien faire un tour à celle de Rezé et pourquoi pas pousser aussi jusqu’à Berlin… Bon prétexte ou pas ?

hier

Passage chez Matières à Réflexion pour un cadeau d’anniversaire. Me rends compte que dès que j’ai un présent à faire c’est LA boutique où je me rends. Je ne cherche même plus pendant trois jours, je sais que quoi que je choisirais ça plaira.

Une pause chez Rose Bakery (malgré le monde) juste pour mordre dans un bout de cake citron/orange et embarquer une part de gâteau marbré pour plus tard… genre 20 min après ! Il faut vraiment que je perce le secret de ses recettes car bizarrement quand moi je fais ses cakes ils sont très très loin dans le goût et la texture des siens. Je suis jalouse.

fred1

En face, il y a Les Prairies de Paris (pas pu aller à la vente qui se terminait hier d’ailleurs, c’était comment ? non me dites rien je vais regretter mes derniers achats…) et donc la petite expo de Fred Lebain. Bien, mais j’en voulais plus. Suis restée sur ma faim. Et puis je serais quand même bien repartie avec un exemplaire sous le bras… J’ai envie de commencer à investir dans l’achat d’œuvres. Et commencer par une photo serait l’idéal.

Et j’en profite pour renvoyer la balle au blog Haut Marais, d’autres photos de l’expo ici.

fred_lebain

Et vous, c’était comment ce week-end ?