Paris, quintessence

J’ai pas du tout eu la chance de tenir ce livre dans les mains mais c’est avec envie que je vais m’empresser de le trouver. (A moins que je l’ajoute à ma liste de Noël. Oui on est en octobre and so what ?)
En même temps, c’est pas comme si je ne savais pas où le trouver… rue de Buci voyons, l’antre Taschen!

Alors ce livre c’est Taschen’s Paris. Ou les recommandations d’Angelika Taschen sur la plus belle ville du monde !
Découpé en trois parties : Hotels / Restaurant / Shopping pour un concentré d’infos sur une ville pittoresque, pleine de charme, ancienne et unique. Celle qu’on aime tant.taschen_paris1.jpg  taschen_paris2.jpg
Les photos de Peter Knapp sont juste sublimes. Et l’illustrateur vous le connaissez, j’en avais parlé sur wow, c’est le talentueux Olaf Hajek.
Parfois, je me dis que j’adorerais être une touriste et visiter cette ville avec les yeux de la première fois…Et pour le feuilleter c’est ici (courage il n’y a que 400 pages !)

Vous avez vu cette devanture « Mamie Gâteaux » ? Pourquoi j’ai jamais fait attention en passant devant ? Ce week-end j’y cours !

——————
Au fait, cette semaine je suis  aussi, grâce à l’invitation de Miss Hello.

Deconnection

Une fin de journée, une fin de boulot, improvisée, c’est :

• Une expo au Palais de Tokyo. Loris Gréaud*. De la lumière, des néons, du paintball (!), des partitions, un dj enfermé, de la musique, des odeurs, des sculptures lumineuses, un ballade en forêt digne d’un conte de fées…

sans-titre-1.jpg

sans-titre-2.jpg

sans-titre-3.jpg 

• Quatre flashs dans ma tête grâce au photomaton enfin en état de fonctionnement.  

sans-titre-4.jpg

• Un verre de Côtes du Ventoux, avec une copine, à refaire le monde. 

* Jusqu’au 27 avril. 

Du baume au cœur

Y a pas que les lèvres qui se glossent à coup de crème de 8 heures, y a le cœur aussi.

Et le mien, ce matin il a été méga servi :

Merci mille fois pour vos gentils mails et commentaires laissés ici, ma journée était plus qu’ensoleillée grâce à vous.

La cerise sur le gâteau ?
J’ai quitté tôt mon bureau ce soir, assez tôt pour observer un paysage comme celui-là, en sortant du métro.
Hop j’ai sorti mon iphone de frimeuse et clic clac pour conserver ce ciel couleur guimauve et ces branches ultra graphiques comme j’aime :

paris.jpg

C’est presque rien, mais le cœur en a encore pris un coup.

De bonheur cette fois.

Doux week-end à tous !