Le cadeau du jeudi

Les Filles à la Violette c’est une boutique dont j’adore la présentation : « Imaginez qu’Alice au pays des merveilles et Mary Poppins s’associent pour ouvrir un magasin. Eh bien Les Filles à la Violette, c’est un peu ça. »

Sur leur site c’est beau, c’est girly, c’est rétro et c’est la boutique qu’Annelyse (designer textile) et Alice (styliste) ont ouverte pour nous les filles, qui aimons le rose et les trucs kitsch mais pas trop.

Outre des objets spécialement créés par ces deux mesdemoiselles, on y trouve aussi plein de choses mignonnes de différents créateurs que vous allez a-d-o-r-e-r ! Si en plus vous n’avez pas encore commencé votre shopping de Noël, allez-y tout de suite !

Des bijoux, des miroirs de poche strassé, des broches, des boîtes Bento de Shinzi Katoh, la lampe lapin qu’on adore toutes, des carnets, des livres, de la vaisselle anglo-fleurie-kitsch (mais jolie), une boîte en verre en forme de cœur que j’aime beaucoup beaucoup… et j’en passe…

Et Annelyse et Alice, en plus d’êtres sympas, elles vous offrent la possibilité de gagner deux cadeaux plutôt chouettes :

D’abord, tout japonophile qui se respecte va adorer ce livre des Editions Paumes, qu’on ne présente plus, sur les ateliers de Paris. Oui tout est écrit en japonais mais on s’en fout, c’est juste pour regarder les super photos qui nous donnent plein d’idées de déco de folie.

livre-1_paumes

livre-4_paumes

Et puis il y a La Cerise sur le Gâteau, l’univers d’Anne Hubert.
(J’avais déjà ce bouquin Customiser dans mon étagère depuis quelques années), et là Les Filles à la Violette, elles vous offrent un torchon de cette créatrice. Oui mais pas n’importe quel torchon, un torchon en coton sérigraphié tellement beau qu’on aurait envie de l’encadrer !

torchon4_cerise

torchon3_cerise

Alors, c’est simple, encore une fois, mais là il faut choisir : vous laissez un petit commentaire et vous me dites si vous choisissez de participer pour gagner le livre ou le torchon.
Vous avez jusqu’à samedi 19 décembre minuit.
Et dimanche, j’annoncerai le nom des deux gagnant(e)s tiré(e)s au sort.

C’est chouette Noël avant l’heure non ?

(Au fait, Les Filles à la Violette c’est une boutique en ligne, mais pas que, elle ont aussi une boutique à Saint-Etienne, au 3 rue Notre Dame, 42000 Saint-Étienne)

Etoiles sucrées

sans-titre-5

Ça fait plusieurs Noël que je fais ces gâteaux appelés Zimtsterne originaires de l’Est (Alsace, Autriche, Allemagne…).
Après maintes essais, j’ai mixé différentes recettes pour frôler la perfection. Ne les laissez pas sous les yeux des gourmands, ils deviennent fous ! Et le goût ? Moi ça me fait terriblement penser aux calissons en plus parfumé.
Et on les mange avec quoi ? Avec tout ! Seuls, au petit-déj, thé, café… Moi c’est avec mon decaf-soy-latte que je les préfère. Comme cococerise, j’ai depuis quelques mois l’outil magique qui permet de faire une mousse comme dans les rêves. Je n’ai pas la même technique qu’elle (je fais d’abord chauffer mon lait de soja, quelques tours de magie plus tard, grâce au mousseur, une mousse légère apparaît, et seulement à ce moment-là je verse mon café dessus) mais le résultat est sûrement semblable.

Pour ceux qu’ils veulent essayer de confectionner ces petites étoiles sucrées, voici ma recette :

3 blancs d’œufs
250 g de sucre glace
extrait de vanille
350 g d’amandes en poudre
cannelle en poudre
jus de citron + zeste

Monter les œufs en neige bien ferme
Ajouter le sucre glace et la vanille
Mettre 1/4 de cette préparation de côté pour plus tard
Dans les 3/4 restant ajouter le zeste et le jus d’1/2 citron, les amandes et la cannelle (suivant les goûts, moi je suis du genre à en mettre 1 bonne cuillerée à soupe)
Former une boule et l’aplatir grossièrement avec les mains sur une feuille de papier sulfurisé
Mettre au frigo 30 minutes minimum
Étaler la pâte au rouleau (astuce : enroulez-le de papier sulfurisé) en gardant une épaisseur d’un bon centimètre
Utiliser vos plus beaux emporte-pièces et déposez vos étoiles (ronds, carrés, cœurs…) sur du papier sulfurisé
Badigeonnez-les de la préparation mise de côté précédemment
Laisser reposer une heure
Cuire 10 à 15 min à four tiède (150-180°C) suivant la puissance de votre four, surtout ne pas laisser dorer la meringue, le dessus doit rester blanc ou légèrement beige, les gâteaux eux restent tendres

sans-titre-11