Le silice est notre avenir !

6483.jpg

© Pal Allan.

Billet en deux parties.

Pour un peu de futilité, continuez à lire parce qu’aujourd’hui, on va parler crème et beauté (enfin on va essayer).
Et pour ceux que ça n’intéresse pas je vous renvoie ici directement pour découvrir un autre sujet : le travail d’une photographe qui m’a bluffé.

———

D’abord, j’avais oublié et surtout n’avais pas eu le temps de revenir dessus mais lors du festival du cinéma, avec une poignée de filles, on avait été très gentillement reçues (merci Thomas) pour découvrir une nouvelle gamme de maquillage « haute definition », oui comme l’écran de votre plasma !

packshot1024.jpg

Non, HD de Make up forever, c’est du super maquillage utilisé par les professionnels, en lutte permanente contre le défaut de peau des stars (parce que les actrices aussi elles ont des boutons, vous croyez quoi?) et blah blah blah !
Et avec HD, adieu les imperfections !
Enfin, ça c’était ce qu’ils nous disaient chez Make Up Forever…
Damned ! Ils avaient raison : ce maquillage est hallucinant.
En fait, le fond de teint, et alors là faudra m’expliquer, il est orange quand il se trouve au creux de ma main mais pas quand il est sur mon visage ? Où est le truc ? Parce que l’effet est très naturel, vraiment, parfait. Je pense même m’avancer et clamer que de tous les fonds de teints déjà testés, surtout les Clinique que je connais par cœur, celui-ci est bien supérieur niveau qualité.
La poudre ? Effet trompeur aussi, elle a beau être blanche comme de la poudre, du fait qu’ elle est enrichie en silice et autres petites merveilles minérales, et se fond complètement à la carnation de la peau de l’utilisatrice. Et wow, quelle douceur, une vrai peau de bébé quand tu touches ta joue après, veloutée et tout !
Le petit plus, c’est que passé midi, l’effet « je suis maquillée » persiste. Aucun virement de situation. Je suis fan et je crois que me copinettes bloggeuses aussi… Et pour ça on dit merci au silice !

C’est pas tout.

Rebelotte, il y a quelques semaines, petite sauterie chez Biotherm (merci misshello), là où tu as juste envie de rester bosser toute la vie entière tellement les gens ils sont sympas et les lieux, franchement, idylliques ! Moi aussi je veux faire des réunions dans des endroits comme ceux-là (canapés blancs, diffuseur d’huiles essentielles, bougies…), je suis sûre que je serai beaucoup plus épanouie professionnellement (et productive aussi), parce qu’à mon boulot c’est pas exactement le même décor… Bref.
Le message c’était : tu approches la trentaine, et c’est NOW que tu prépares ta peau sinon, bonjour dans quelques années…
C’était surtout la première fois que j’approchais de près ou de loin un anti-rides. Ouais, parce que déjà que moi je ne fais pas mon âge alors les anti-rides pffff ! Bon ok faut préparer l’avenir de notre peau et blah blah blah… ok je veux bien essayer alors ! (Un jour, quand j’aurai 50 ans je paraitrais peut-être mes 30 ans qui sait ?)
Je ne ferai pas la lèche-cul mais Biotherm est déjà une marque que j’utilise et j’en ai toujours été ravie, alors repartir avec un sac rempli de produits (limité indécent même tellement y avait de trucs dedans) à utiliser c’était plutôt agréable. Il y avait même une crème pour mon homme à l’intérieur !

medium_rides-repair-biotherm.jpg

Donc, en bonne élève, matin, soir, les yeux, le sérum, mon petit programme anti-rides lisseur repair machin a commencé et est plutôt agréable (ça sent bon, joli couleur, parfum top aussi) même si c’est plutôt l’effet lissage qui m’intéresse dans ces produits. Et devinez de quoi est composée cette gamme ? De silicium ! Allez, pour ceux qui veulent approfondir, un peu de chimie ici. C’est le dernier composant à la mode ou quoi ?

Sauf que j’ai peur. Parce que Cococerise est sensée, les jours prochains, nous décortiquer la liste de tous les ingrédients hyper toxiques que renferment ces crèmes. C’est con, mais il faut vite que je les termine avant de savoir tout ça sinon je n’oserai plus les toucher…

Pour prévenir ces résultats terribles (vade retro paraben), je me suis armée de ma crème au Calendula de Weleda, au moins elle, elle est pure et naturelle.

C’est con une fille hein ! Ça fait l’autruche parce qu’une petite liste lui révèle ce qu’elle sait déjà.

Sauf que, comme c’est doublement con une fille, des fois elle oublie aussi qu’elle sait…

 

I am presque back

1 • Je n’ai plus internet, ceci expliquant cela.

2 • Vous trouvez pas que ça sent le printemps ? Un peu prématuré, certes, mais…moi ça me donne des envies folles de nuits blanches, de ciné improvisé, d’apéros, de bronzette au parc, de ressortir mes appareils photo qui avaient hiberné un peu trop longtemps et de shooter à tout va, de manger des salades de fruits, d’arrêter de porter des collants… les magazines de mars n’encourageant pas avec leur flower power et autres thèmes où nu-pieds et blouses légères et aérées se tapent les unes de couv… faut que je fasse gaffe sinon je vais faire une connerie et partir en vacances, loin et au soleil…

3 • J’ai eu des soucis de santé assez importants, mais ouf ! je touche du bois, suis guérie (enfin presque). Résultat : ça fait quinze jours que mes yeux n’ont pas vu la moindre ombre à paupière ou coup de mascara… Du coup pour compenser, je force sur le rouge à lèvres. Je fais des mélanges, suivant les humeurs. Et j’aime bien.

holgaroid.JPG

© Nanikaa (technique de l’holgaroid) 

4 • Je fais ce que je peux pour revenir vite. (Désolée si je ne réponds pas comme je voudrais à vos commentaires.)  

 

Chantilly, violette et brioche

Je suis sûre que de lire ces trois mots et déjà vous en avez l’eau à la bouche. Figurez-vous que vous n’êtes pas les seules. Je n’arrête pas de regarder mon calendrier pour savoir quand c’est le 15 novembre. Outre le fait que c’est aussi le jour où j’irai boire un verre à la soirée Wifilles avec certaines d’entre vous, sans doute, après je filerai au Ladurée des Champs m’approvisionner (ça tombe bien c’est sur ma route !)

C’est bien simple, cette petite collection exclusive est très prometteuse car je veux tout (je suis une bonne cible !) :

  • Le gloss à la violette (10 €)
  • Les savons aux formes de macarons, on s’y méprendrait (15 €)
  • La poudre scintillante pour le corps au parfum de brioche (25 €)
  • Les sels gourmands pour le bain (10 €)
  • J’avoue le vanity, je vous le laisse, il ne m’inspire guère !

Je ne sais pas s’il faudra se dépêcher ou pas, mais dans le doute, je vais en profiter et remplir ma hotte du père Noël avec ces petits produits très Marie-Antoinette !

En vente dans tous les magasins Sephora Paris et Province et chez Ladurée, 75 Avenue des Champs Elysées, 75008 Paris, à partir du 15 Novembre 2007.

Achat dermatologique

Parce que cet après-midi on me retirait mon grain de beauté fétiche, celui que j’ai adooooré pendant 28 ans, celui que je trouvais très sexy placé sur le coup de pied… (vous l’aviez vu ici, c’est celui de gauche), celui qui a été photographié des trentaines de fois…Parce que, parce que ça suffit pas tous ces « parce que », il fallait que je me console, que je fasse le deuil de ce petit truc marron (non ce n’est pas un prétexte, pour qui me prenez-vous ?)Alors, je me suis offert une veste.Comme je voulais. Ou presque. 

Une veste un peu doudou en somme.

Et pour finir de me consoler et oublier que l’anesthésie ne fera plus effet dans quelques heures, je m’en vais me vider l’esprit au ciné : deux films sinon rien !Bon week-end pour les veinardes qui font le pont : je n’en fais pas partie !

1 | 2 |