Usine de fontes

S’il n’y avait qu’une fonderie typo française à nommer ce serait Smeltery, une usine créée justement par Mr Jack Usine que tous les graphistes qui se respectent connaissent bien.

Je suis leur actualité depuis plusieurs années et suis fan de l’Audimat que j’utilise depuis longtemps sans me lasser.

Smeltery partage depuis 2002 son talent gratuitement ce qui est vraiment honorable (même si maintenant certaines typo sont payantes et c’est tant mieux), et c’est la rentrée aussi pour eux car Papier Sans vient de sortir : une typo manuscrite assez simple mais, qui je pense, va devenir ma nouvelle it-font.

/ / / / /  / / / / /  / / / / /  / / / / /  / / / / /  / / / / /  / / / / /  / / / / /  / / / / /  / / / / /  / / / / /  / / / / /

Rien à voir mais souvenez-vous que le concours Ta Grand-Mère en Pola a été prolongé : il vous reste jusqu’à vendredi pour nous envoyer vos photos.

Des posters suédois

Lors de ma dernière visite chez Ikea j’ai craqué pour ce poster de Suzi Matthews

Quand je regarde son travail de plus près je me dis que les personnes aussi minutieuses me fascinent. Je pensais avoir de la patience mais en imaginant le temps passé à découper et coller tous ces minuscules bouts de papier et arriver à en faire quelque chose qui soit aussi graphique me décourage quand même. Je n’en reste pas moins époustouflée. Le poster très binaire 1 0 0 0 1 1 0 1 est lui aussi en vente chez Ikea.

En parlant de chiffres, j’ai aussi repéré celui-là de Green Press.


C’est drôle car j’ai aussi dans mes archives quelque chose de semblable que j’ai fait il y a quelques années… comme quoi un jour ou l’autre on s’amuse tous ou presque avec des chiffres…


Coup de cœur aussi pour celui de Sasha Blake. je n’ai pas trouvé de site web me permettant de voir un peu plus son travail mais ce visuel et son trait esquissé m’a tout de suite fait penser à San Francisco et ses maisons victoriennes colorées (celles qu’on voyait dans le générique de « Fête à la maison », remember ?), que moi aussi j’ai prises en photo il y a de longues années en me prélassant sur l’herbe juste devant la rue.

Ce plan de New York est de Tom Frazier et il m’a rappelé mon poster Ork qui a toujours autant de succès et donc je ne me lasse pas.

Et grâce à ce dernier, j’ai pu découvrir le travail de Jon Burgerman qui a une activité débordante : 2D, 3D, animations, toyz, expos… Avec la possibilité de télécharger quelques wallpapers mis à disposition ici.

Le M.i.a.m

C’est en allant acheter du vin chez mon caviste de quartier que je suis tombée sur ce magazine.
Gratuit.
Super impression, vernis mat.
Belle qualité.
Jolie maquette.
En fait, très très jolie même.
Le M.i.a.m que ça s’appelle.

lemiam

Voilà ce qu’ils disent d’eux-mêmes :

« Le Miam est le premier gratuit épicurien présentant les nouvelles tendances food et vins ainsi que les nouveaux lieux gourmands à Paris, Londres, Bruxelles, Amsterdam. »

J’ai vraiment aimé ce numéro pour sa qualité graphique (c’est rare de tourner son magazine pour le lire, c’est plutôt culotté, et pour cette raison j’aime beaucoup), celle des ses articles (tiens tiens tiens, comme par hasard on y retrouve Inaki Aizpitarte, William Ledeuil, Christophe Pelé (le chef de la Bigarrade)… bref que les chefs à la mode que je me suis engagée à tester en 2010. Remember ?

Et puis il y a les photos, signées Philippe Plantrose, qui donnent vraiment l’eau à la bouche. Raffinées et sobres.

Et pourquoi j’en ai jamais entendu parler avant de ce magazine ? Vous connaissiez et vous ne m’avez rien dit ? Tssss…

Pour trouver les adresses qui le distribuent (uniquement sur Paris) cliquez ici.

Les flemmards (et ceux qui n’habitent pas la Capitale) peuvent même commander ce numéro gratuitement ici.

Et pour nourrir encore plus ma curiosité sur cette jolie découverte, je suis en train de feuilleter et télécharger les onze numéros précédents .

lemiam2

Skute

skute

Il y a un truc que j’adore, c’est les freebies. Les freebies en langage « nerd » sont des petites applications ou autres choses gratuites. Et j’adore recevoir la newsletter de YouWorkForThem parce qu’à chaque fois, je sais qu’il y a un cadeau dedans ou presque !
Celle d’hier propose une version alternative de la typo Bifur que tout le monde connaît puisque même Patricia Kaas s’en est servie pour son dernier album, si c’est pas malheureux…
Bref, je disais donc, qu’en un clic, non vous n’avez pas la typo, faut pas dec non plus, mais un fichier eps avec ces lettres vectorisées. A vous de jouer avec à présent.
Voilà, ça intéressera qui ça pourra intéresser, mais surtout inscrivez-vous à la newsletter, des petites surprises graphiques ça fait toujours du bien au moral, je confirme !
Le reste des petits trésors graphiques se trouvent dans la catégorie Freebie ici

1 | 2 |