L’histoire de la fille qui portait une fleur dans les cheveux

thenyofmydreams.jpg

 

Vous avez dû tous déjà lire cette histoire ces dernières semaines, tout le monde en parle.
Pour les autres, je vous la fait courte. C’est l’histoire de Patrick Moberg, un jeune type de 21 ans qui a croisé la fille de ses rêves dans le métro new yorkais. Mais handicapé par sa timidité, il lui est impossible de trouver le courage de l’aborder. Trop tard. Elle est déjà descendue de la rame. Il s’en mord les doigts. Sauf que Patrick a trouvé l’astuce : et hop, un blog, un croquis, des détails bien précis sur cette fille comme le fait qu’elle porte une fleur sur le côté gauche et qu’elle a les joues bien roses, et surtout, passez l’info à vos amis, si jamais vous la connaissez…
J’avais su qu’il l’avait bien retrouvé mais je ne savais pas, par contre, que depuis les deux tourtereaux squattaient les émissions de télé us. Et je ne savais pas non plus à quoi ils ressemblaient en vrai ! La curiosité est un vilain défaut, moi je dis !
Alors voilà à quoi ressemble la jolie demoiselle australienne, qui plus est bosse à BlackBook, magazine branché.

camillehayton.jpg

 

Bon, certes, ils vont être moins tranquilles si leur histoire d’amooour marche, vu que tout le monde les connaît maintenant ! Mais c’est quand même une histoire bien plus romantique et surprenante que ce matraquage publicitaire « Emma je t’aime, reviens. Signé Paul » qu’on a vu p-a-r-t-o-u-t ! (Surtout quand tu vois la chute de cette méga campagne, j’étais hyper déçue) Alors, vive les blogs ! Car ça va plus vite que de dealer un contrat avec Lagardère !
Reste plus que les droits de leur histoire d’amour soient rachetés pour en faire un petit film hollywodien ambiance guimauve comme on aime.
Bon, cette histoire, ça me donne des idées, je sens que je vais ouvrir un nouveau blog… « thejobofmydreams.com » !

Photos de vacances

Il y en a qui sont doués pour dessiner. Je l’ai été, mais depuis que je travaille, je ne trouve plus le temps de gribouiller, crayonner, ni même peindre. Alors qu’avant j’avais toujours plein de carnets et cahiers partout, avec des collages, des chutes de tissus, des roughs, des conneries. Les conneries de ma vie. Bien avant les blogs.
Parfois, je me replonge dans le dessin, le temps d’une conversation téléphonique. Comme tout le monde.
Que le dessin soit parti de ma vie me rend un peu triste. Mais c’est un peu comme le vélo, ça ne s’oublie pas. Il reviendra.
Donc la place qu’avaient mes pinceaux et feutres a été remplacé par la photo, mais j’avoue que je « shoot » moins ces derniers mois car je passe du temps ici et chez vous. Et c’est juste du temps en moins pendant lequel je ne prends pas de photo. Du temps utilisé différemment.
Mais cet été j’ai repris mon appareil fétiche, celui que je mets plus rarement dans mon sac mais quand même encore un peu, surtout en périodes estivales.J’avais donc envie de vous montrer quelques uns de mes clichés pris pendant mes vacances.
Avec les légendes !

Un coin de l’hôtel Paris, hôtel complètement deserté. (Opatija, Croatie)

HP pour « Hrvastka Posta », La poste croate quoi ! (Opatija, Croatie)

Le tshirt de monsieur Nanikaa (Opatija, Croatie)

Mes ballerines.

L’amour.

Le soleil, y a que ça de vrai !

Autoportrait ombré.

Les gens qui bronzent… (Rabac, Croatie)

Pour info : ce sont des doubles expositions, non retouchées, la fameuse magie du traitement croisé.
La première couche : des fleurs, avril 2007.
La deuxième couche : la Croatie et la Vendée, août 2007.