Mars, avril, mai, juin, juillet

Yeah ! J’ai passé avec succès mon diplôme de jardinière !

Non sans rire, après maints et maints essais, j’en avais conclu que moi et les plantes ça faisait deux. Pas la main verte pour un clou. Une catastrophe. Je plantais, ça poussait pas. J’achetais déjà grand, ça durait une semaine : ma poubelle en a vu défiler des végétaux !

Et puis, je m’y suis remise. En mars. Pois de senteur, fleurs de lin, coquelicots.
Quand je pense qu’il y a peu, j’ai failli tout jeter en signe de désespoir de ne voir aucune fleur pointer le bout de son nez.

Et ce soir, surprise : mon coquelicot, unique et exclusif, trônait sur le rebord de ma fenêtre, en grand chef qu’il était.
Avec ce vent à décorner des bœufs, j’ai sorti l’appareil, on ne sait jamais, il ne sera peut-être plus là demain, envolé !

Mars, avril, mai, juin, juillet. Faut être patient quand même !

C’est con mais quand je le vois ce coquelicot, j’ai une terrible envie de m’envoyer des pâtisseries au pavot de chez Finkelsztajn

Compte-rendu new-yorkais, c’est reparti

J’aime bien me replonger dans ce récit, j’ai l’impression d’y être encore…
Je vous ai parlé des tulipes ? Sans déc’, j’en ai vues des magnifiques à Central Park, et pourtant ce sont loin d’être mes fleurs préférées, mais là j’avoue je me suis inclinée devant leur tenue, leur couleurs…
tulipes.jpg

J’ai souri voire carrément ri devant les vitrines American Apparel !americanapparel.jpg

A Bleecker, j’ai trouvé un petit magasin très charmant Zachary’s Smile, un peu vintage mais pas que. Les chaussures étaient impeccables, mais aucunes à ma taille, alors je me suis rabattue sur une chemise bleu électrique à $10 de leur marque mère : ZS Collection Oui je sais c’est fou si on fait la conversion.
Zachary’s Smile

317 Lafayette Street, New York, NY 10012
 zacharysmile.jpg

Dans le même quartier, juste en face en fait, il y a le Noho Star où j’ai bu des verres (attention leur ginger ale homemade est poivré, ça peut surprendre !) et brunché aussi. Un peu cher car ils n’ont pas de formules « brunch » à proprement parler mais l’endroit est des plus agréables. Surtout pour prendre un verre entre deux sessions shopping dans le quartier.
Noho Star
 
330 Lafayette Street, New York NY 10012 nohostar.jpg

Demain on ira à Brooklyn…

Kiss my petals

Vous avez vu cette pub h&m qui traîne en ce moment sur nos antennes ?

hm.jpg

Normalement, je ne regarde pas la télé. Ou si peu. Je cible des émissions que j’ai envie de voir, sinon elle est éteinte.
Mais il arrive que cet engin soit tout de même en mode on chez moi, alors que personne ne visionne quoi que se soit. Bah !!!
Ainsi plusieurs fois cette semaine, j’ai entendu une chanson que j’avais déjà entendu, qui me plaisait, ambiance 70’s et tout mais comme j’étais dans une autre pièce je savais pas ce que c’était…
Et puis mercredi, NS oblige j’ai enfin vu cette pub.
Appart hausmannien avec parquet, murs blanc et moulures comme il se doit, et une grande gigue (énervante avec son jean parce qu’il lui va bien mieux qu’à moi) qui se tient en plein milieu de son 250 m2. Des boutons de rose éclosent à même le mur, elle les observent…. Bon, allez on rajoute un petit mouvement du bras à la téléshopping pour te faire voir que le canapé c’est pas du Ikéa mais plutôt du Cinna. Et paf, la rafale de pétales de roses blanches dans l’appart. Instant magique, et colchiques dans les prés… Ça m’a limite fait penser à une pub pour le papier toilette parfumé des années 80 qui passait à l’époque. Je repète : colchiques dans les prés… fleurissent…

Alors, oublions cette pub sans grand intérêt, par contre, montez le son, car c’est quand même Minnie Ripperton, la reine de la soul qui chantonne Les Fleur (oui, sans « s ») :

[quicktime]http://squar3.com/site/traxx/songs/hits/cuts/Minnie%20Riperton%20-%20Les%20Fleur.mp3[/quicktime]

Et si vous voulez regardez le clip il est ici : faut juste cliquer sur « pub tv » à droite.

—–

Allez, bon week-end à tous, moi je pars voir la mer !