Le fourneau

Mardi soir j’ai fêté 8 ans d’amour. Je ne rentrerais pas dans le côté guimauve de cette soirée, mais comme chaque année, pour marquer le coup (et rassasier nos appétits gourmands), on se fait un très bon restaurant avec mon amoureux.

C’est en repensant aux chefs qui étaient présents pour le Fooding à New York qu’on s’est décidés pour Fogón, le restaurant gastronomique espagnol tenu par le chef Alberto Herráiz.
Pour le dîner, va falloir imaginer car je n’ai pas pris de photos. Fermez les yeux, imaginez la chaleur, un verre de sangria dans la main, ça parle espagnol autour, c’est bon vous y êtes ? J’y ai donc mangé une entrée de petits tapas très chics (limande aux légumes, caille à l’escabèche et topinambour farci), une délicieuse paella aux légumes et langoustines (un riz incroyablement bon) et des tapas sucrés (crème catalane, crème aux marrons, et une mini galette à l’orange, d’où la mini-couronne trop mignonne, le tout accompagné de son petit verre de vin sucré). Et une bonne bouteille de Borsao pour vraiment se mettre dans l’ambiance.

fogon

Et c’est aussi lors de cette soirée qu’on a décrété que 2010 serait l’année du miam. Fini l’italien du coin ou la brasserie improvisée pour les soirs sans inspiration. Dorénavant, on met de côté l’argent dépensé lors de ces soirées « j’ai trop la flemme de cuisiner, viens on sort« , et chaque mois on se fait un TRES bon resto. Pas forcément un truc cher, mais surtout un bon restaurant , un sur lequel on lorgne depuis plusieurs mois et qui est toujours complet quand on appelle à la dernière minute… On s’organise donc (pour une fois), et on va commencer à se planifier nos 11 prochains dîners découvertes. La Bigarrade, Kitchen Galerie, Le Chateaubriand, Guilo Guilo, Spring (qui va bientôt rouvrir si je me souviens bien de ce que le monsieur nous avait dit à La Table 28) sont les quelques premiers lieux de la liste.

Je ne sais pas si on arrivera à tenir notre pacte gourmand, rendez-vous dans un an pour un debrief.
Des adresses à me conseiller d’ailleurs ?

Fogón, 45 quai des Grands Augustins, 75006 Paris
01 43 54 31 33

Escriba

Le petit bonheur de la journée : remettre le nez dans des photos datant de cet été,  oubliées, et quel réchauffement de cœur !
escriba
Elles ont été prises au restaurant El Xiringuito de Escribà.

Escribà, il parait que c’est une institution à Barcelone, ils ont une pâtisserie très célèbre datant de 1906 (je crois), que j’ai pas eu le temps de visiter mais par contre leur restaurant de paella sur le bord de mer c’était juste un délice.

escriba2

Tous ces petits dessins étaient sur les nappes en tissu, et j’ai pas pu m’empêcher de les prendre en photo. Ils m’ont bien fait rire, j’adore leur côté un peu rétro et décalé.

Alors je crois que cette semaine va être caliente sur ce blog si je continue à fouiller dans mes photos espagnoles, et of course ça va parler « choses qui se mangent »…

El Xiringuito de Escribà
Litoral Mar, 42, Barcelona, Espagne