Valse des étiquettes

Je voulais aller cramer ma CB demain midi et craquer pour quelques pièces de la collec’ Comme des garçons / H&M qui me plaisaient bien à première vue, mais… car il y a un mais… ma bonne copine T. a eu la mauvaise idée de m’inscrire sur la liste « first day » des soldes de Marc et Marc by Marc… Alors ce soir j’y suis passée, comme ça, l’air de rien… j’y ai passé plus de deux heures ! A tourner, tourner, faire des tours, allez encore un, ho ils ont remis des trucs on dirait, allez un dernier pour la route, oh mais il n’y était pas ce pull tout à l’heure, bon allez je recommence… Il y avait vraiment pléthore de fringues, et c’était pas le cafarnaeum : bonheur ! J’avais presque l’impression de faire mes courses chez Gap, et encore j’exagère car chez ce dernier, les pulls ne sont pas à 50 euros et les tops ne coûtent pas 20 non plus… Je ne vous fais pas un dessin, ni un état des lieux, j’ai juste eu le temps de faire un gloups bien profond en saisissant mon numéro de mastercard. Je me rassure en me disant je suis une grande raisonnable d’ordinaire, alors un peu d’égarement de temps en temps ne fait pas — trop — de mal… Et puis si ça se trouve dans quelques mois je serai au chômage et me nourrirait de pasta tous les jours alors, alors…

Bref, revenons à mes moutons,  H&M demain ? N’y songeons même pas. Mais vous me raconterez hein ?

Au fait, vous étiez au courant j’imagine, le wow number 18 est sorti ce matin, et il y a plein de trucs à lire qui vont vous plaire.

Allez, je vais couper mes étiquettes faire mes comptes…

Walk this way

walkthisway.jpg

A droite, à gauche, dans un sens et dans un autre, mais pousse toi, toi ! Arghh ! Et toi, tu sais où tu vas ou te balades hein !?
Ambiance trottoir des Galeries Lafayette du boulevard Hausmann un samedi après-midi ! Je déteste ! Coup de bol, de cette cohue oppressante en est ressortie une petite photo bien sympatoche !

Colette va à New York

Pour tous ces français qui voyagent aux Etats-Unis en ce moment, Colette a trouvé l’idée de se déplacer aussi histoire de ne pas trop les dépayser ces frenchies qui viennent dépenser leurs $$$$$$$ ! (je suis mauvaise langue hein mais je sais de quoi je parle !)
Le concept-store parisien (qui a pris des rides vous ne trouvez pas ?) s’associe avec Gap : ils vont ouvrir une boutique éphémère d’un mois en septembre, un genre de réplique du magasin parisien mais dans un Gap new-yorkais qui leur ouvre leurs portes et pousse les meubles pour l’occasion.
Au programme ? Of course de l’Olympia Le Tan qui customise des vestes en jean (qui se souvient de ses petits sacs brodés de perles qu’elle vendait là-bas, qui coûtaient une fortune et que tout le monde s’arrachait ?), André fait de même avec des trenchs, Alexis Mabille s’occupe des sacs… Il y aura aussi des parfums LE LABO, des stickers Domestic, des Repetto, des vernis Uslu Airlines, une collab’ avec Oakley, Asics et sûrement d’autres.
C’est les américains qui vont être contents…

colette.jpg

(En attendant le magasin qui a fêté ses dix ans se refait lifter par l’architecte Masamichi Katayama ; Colette sera donc fermé tout l’été pour finir les travaux. Il était temps.)

Colette x Gap (du 5 septembre au 6 octobre 2008)
680 Fifth Ave., (à côté de la 54th St)
New York