Smile mon petit album

« Tous les mois un portrait de moi… »

smile-mon-petit-album-nanikaa

Voilà tout est dit grâce à Smile Mon petit album. Une création du Studio Jolis Mômes.
50 pages où regrouper les 10 années de vos kids en photos.
Une double page par année, et une double page entre, pour ajouter notes, et photos supplémentaires.
J’ai vraiment pris plaisir à me replonger sur ces trois dernières années.
Pour la première c’était facile, car j’avais déjà fait l’exercice de lui tirer le portrait en lui faisant souffler une bougie chaque mois. Après, on continue de faire autant de photos de sa progéniture mais le temps manque pour façonner des albums comme au début.
J’ai donc fait un voyage dans le temps avec Smile, des souvenirs me sont revenus à l’esprit, c’est toujours émouvant de se souvenir des progrès et étapes de la petite minuscule vie de son enfant.
J’ai fait sortir sur du beau papier photo de grandes planches chez Négatif Plus.
Armée de mes plus beaux ciseaux Fiskars, j’ai découpé et collé avec du scotch double face pour que les photos restent le plus longtemps intactes. Je me suis imaginée aussi dans des décennies, en pensant à ma fille maman elle aussi peut-être, en train de regarder cet album avec ses enfants.

Ce carnet est juste un vrai petit trésor. Merci Hélène pour ce très beau cadeau.
De plus, je sais maintenant vraiment quoi offrir comme cadeau de naissance intelligent et qui touche. Et aussi quoi faire chaque 25 du mois : une très belle photo de ma mini pour compléter ce petit album !

En vente ici, 17 €. smile-mon-petit-album-2-nanikaasmile-mon-petit-album-8-nanikaasmile-mon-petit-album-5-nanikaasmile-mon-petit-album-6-nanikaasmile-mon-petit-album-4-nanikaa smile-mon-petit-album-3-nanikaasmile-mon-petit-album-7-nanikaasmile-mon-petit-album-1-nanikaa

Les petites chaussettes automnales.

J’ai toujours trouvé les chaussettes dentelle de chez Bonton très jolies, des coloris incroyables (comme toutes leurs collections), mais vraiment c’est psychologique je ne peux me résigner à mettre ce prix dans une paire de chaussettes (sauf pour des DD s’il le faut – c’est-à-dire si je veux du 100% laine :  je voue un culte à cette marque de mon enfance).
Et dans les enseignes plus abordables, c’est facile on jongle entre rose pâle, gris et blanc : quel fun !

Dernièrement j’ai encore vu passer une paire sur instagram sur le compte instagram d’Eugenie Redmount : j’ai été hypnotisée par la couleur, à mi-chemin entre du feu et de la rouille. Waouh. Oui je peux être folle quand je parle de couleurs.

Ni une ni deux, j’ai été chipper des chaussettes dans la chambre de ma fille endormie.

Deux paires blanches de chez Boutchou devant mes yeux. Hop, subtilisées.

J’ai sorti ensuite mes sachets de teintures, ma baguette magique, ma casserole et à moi les mélanges !

Pour les vertes, j’ai utilisé de la Dylon, coloris Jungle Green (26)
Pour les oranges, j’ai mélangé 3 teintes Dylon : Tangerine (39), Jaune d’Or (2) et un soupçon de Desert Dust (53).

Et voilà le résultat.

diy chausette dentelle nanikaa dylon

Maintenant, il ne me reste plus qu’à faire une razzia de chaussettes au Monop car j’ai tout ça et bien plus de couleurs que j’aimerais utiliser et mélanger entre elles.

Capture d’écran 2015-09-07 à 23.05.07

Et si vous avez des bons plans chaussettes unies aux couleurs chatoyantes pour les kids (sans motifs svp ça me donne des boutons), partagez vos trouvailles !

La rentrée illustrée

Si vous me demandez comment s’est passée la rentrée chez nous, la semaine dernière je vous aurais répondu « nickel ».
Une petite fille hypra joyeuse de se rendre à l’école, avec des youpi et je saute sur place. Ma gorge serrée de maman effacée d’un trait par la joie extrême de son enfant. Quelques pleurs parait-il, mais jamais devant nous. Un gros soulagement comparé aux enfants qui en bavent et qui s’agrippent chaque matin de toutes leurs forces aux porte-manteaux…
Mais comme les jours se suivent et ne se ressemblent pas, le début de la semaine a été dur.
Beaucoup de larmes, du matin en la laissant jusqu’à l’arrivée de sa grand-mère à la fin de la journée, où elle a explosé en sanglots dans ses bras. Quand j’ai lu le sms m’expliquant ceci, c’est moi qui me suis mise à pleurer.
Alors on se dit que demain est un autre jour. On rassure. On se rassure. Ça passera. Car moi aussi j’ai beaucoup pleuré à l’entrée en maternelle. Je m’en souviens comme si c’était hier.
Donc ça passe, on le sait tous.

Ce weekend on a donc beaucoup parlé car j’avais senti que la fin de la semaine commençait à être fragile. Il fallait désamorcer par la lecture et les images. On a alors dévalisé Millepages, ma librairie chouchou à Vincennes et on a choisi des livres dont deux nouveautés sur le thème de la rentrée.

Premier matin, de Fleur Oury. Un petit bijou. J’aime le trait de ses dessins au feutre. J’aime la douceur, et les mots simples que la maman ourse dit à son petit qui se cache sous les fougères pour ne pas aller à l’école. C’est vraiment une lecture qui apaise, car au bout, il y a les copains, les dessins, l’apprentissage,  et cette forêt aux couleurs magiques !
Le petit plus so so cute : Fleur Oury y a dédicacé un petit mot pour ma fille, et dessiné un petit ours qui regarde un papillon.

Maman à l’école, de Pauline Martin (dont on aime beaucoup ici « Mon amour ») et Eric Veillé. Parce que le matin est chagrin, une maman décide de passer la journée à l’école avec sa fille, mais l’école n’est vraiment pas un terrain de jeu pour une grande personne, ça en devient embarrassant pour la petite fille, qui pousse un peu sa mère à revenir plus tard !

Les enfants sont méchants, d’Aurélie Guillerey et Vincent Cuvellier.  C’est bien connu les enfants sont méchants et les parents gentils ! Enfin la vérité sur nos chers petits anges. Du caprice au manque de politesse, qu’il est bon de rire sur ces scènes du quotidien que nous connaissons tous !

Ne chatouille jamais un tigre, de Marc Boutavant et Pamela Butchart. Vous connaissez mon amour inconditionnel pour les illustrations de Marc Boutavant, je ne pouvais donc pas ne pas le proposer à ma fille surtout qu’il est de circonstance puisqu’elle a découvert le zoo il y a peu. A peine terminé, il faut lui lire et relire, elle l’aime vraiment beaucoup.

Mais qu’importe, car aussitôt le livre refermé, après les câlins et les bisous, les songes apaisent les mauvais moments de la journée.
Et demain, on croise les doigts pour que la sérénité revienne…

Et chez vous, ça se passe bien la rentrée ? Des livres à partager sur le thème de l’école (ou pas d’ailleurs) pour dédramatiser cette période ?

L’automne par Monoprix

Ça y est je peux ressortir les photos que j’avais prises à la présentation Monop’ en mai dernier qui exposait la collection automne-hiver de la marque. 

  
    
    
    
    
   
Du chevron, de l’émail, des chaussettes toutes plus jolies les unes que les autres (vive le lurex !), des codes graphiques comme Monoprix sait le faire sur vaisselle et textile, le fameux petit panier aux motifs 3D que je vais m’empresser de shopper en grand format pour les trop nombreux jouets de ma Douce, le petit casier en bois qui se renouvelle chaque saison : cette fois-ci les couleurs sont plus chaudes. 

Et les derbies !!! On en parle ? Je les avais achetées il y a deux ans déjà il me semble, et c’est fou le nombre de commentaires élogieux que je récolte quand je les mets. Je pense les reprendre (mais pas en deux exemplaires comme j’en connais certaine… suivez mon regard à l’est) (bisou à celle qui se reconnaitra) car ma paire a bravé avec souffrance bien des trottoirs parisiens.

Et puis il y a cette petite blouse au tissu aérien que je guette avec impatience

Et des vases (on en a jamais assez si ?). 

Et vous, vous avez déjà fait du réperage ?