Priscilla, reine de la maroquinerie

Il y a deux ans, j’écrivais ce billet sur Corto Moltedo et mon coup de foudre pour leurs sacs.

Peu de temps après j’ai craqué, miséricorde ! Je possède la version blanche du Priscilla, le modèle phare de la marque, alors certes en hiver je ne le sors pas beaucoup mais j’y suis toujours autant attachée.

Et qu’est-ce que j’apprends ? Que cette marque un peu confidentielle ouvre enfin un magasin à Paris, halleluiah !! C’était il y a deux jours plus précisément…

Corto Moltedo
Jardins du Palais Royal
146-148, Galerie de Valois, 75001 Paris.

Il fait froid

Le week-end dernier, j’ai fait une petite balade à Montreuil pour les multiples ventes privées qui avaient lieu dans cette magnifique ancienne bâtisse (qui n’était rien d’autre qu’une peausserie jadis) de la rue Berthelot. Ambiance loft, atelier, création…
Un petit tour chez LZC (Noël oblige !) et un autre chez Thomas Dimetto. Ses chapeaux sont vraiment beaux et finis avec subtilité, ce qui m’a vraiment poussé à les essayer, et wow (c’est le cas de le dire), moi qui ne pense pas, d’ordinaire, avoir un visage adéquat pour porter quelconque coiffe, j’ai été séduite ! Mais t’es sûre que je ne suis pas… ridicule ? Mais non t’es folle ça te va trop bien (merci douce amie pour tes encouragements)
Conclusion de ce soir : je pense investir prochainement.
En attendant, comme il fait vraiment un froid de malade mental, pour m’y faire en douceur, j’ai très envie d’opter pour ce petit bonnet 100 % laine aux airs de mon chapeau convoité, signé Sessùn bien sûr.

Eglise et état

Découverte de ce dimanche.
Church & State

Petite marque basée à Portland (Oregon) crée par Nathaniel Crissman et Rachel Turk en 2004.
Une jolie présentation, de belles photos, certains pourront trouver ça austère.
Mais ces photos réveillent quelques marottes…

Envie de porter des bottes rouges avec une petite chasuble, envie de triptyque, envie de cadrer donc de sortir l’appareil, envie de robes légères, envie de beiges, de rouges foncés mais pas de bordeaux, envie de pâleur, envie de cheveux coiffés, envie de vision panoramique.







Vendu évidemment pas en France, mais à New York, Chicago et Portland.

Très jolies photos de Chris Hornbecker

Valse des étiquettes

Je voulais aller cramer ma CB demain midi et craquer pour quelques pièces de la collec’ Comme des garçons / H&M qui me plaisaient bien à première vue, mais… car il y a un mais… ma bonne copine T. a eu la mauvaise idée de m’inscrire sur la liste « first day » des soldes de Marc et Marc by Marc… Alors ce soir j’y suis passée, comme ça, l’air de rien… j’y ai passé plus de deux heures ! A tourner, tourner, faire des tours, allez encore un, ho ils ont remis des trucs on dirait, allez un dernier pour la route, oh mais il n’y était pas ce pull tout à l’heure, bon allez je recommence… Il y avait vraiment pléthore de fringues, et c’était pas le cafarnaeum : bonheur ! J’avais presque l’impression de faire mes courses chez Gap, et encore j’exagère car chez ce dernier, les pulls ne sont pas à 50 euros et les tops ne coûtent pas 20 non plus… Je ne vous fais pas un dessin, ni un état des lieux, j’ai juste eu le temps de faire un gloups bien profond en saisissant mon numéro de mastercard. Je me rassure en me disant je suis une grande raisonnable d’ordinaire, alors un peu d’égarement de temps en temps ne fait pas — trop — de mal… Et puis si ça se trouve dans quelques mois je serai au chômage et me nourrirait de pasta tous les jours alors, alors…

Bref, revenons à mes moutons,  H&M demain ? N’y songeons même pas. Mais vous me raconterez hein ?

Au fait, vous étiez au courant j’imagine, le wow number 18 est sorti ce matin, et il y a plein de trucs à lire qui vont vous plaire.

Allez, je vais couper mes étiquettes faire mes comptes…