Photos de vacances

Il y en a qui sont doués pour dessiner. Je l’ai été, mais depuis que je travaille, je ne trouve plus le temps de gribouiller, crayonner, ni même peindre. Alors qu’avant j’avais toujours plein de carnets et cahiers partout, avec des collages, des chutes de tissus, des roughs, des conneries. Les conneries de ma vie. Bien avant les blogs.
Parfois, je me replonge dans le dessin, le temps d’une conversation téléphonique. Comme tout le monde.
Que le dessin soit parti de ma vie me rend un peu triste. Mais c’est un peu comme le vélo, ça ne s’oublie pas. Il reviendra.
Donc la place qu’avaient mes pinceaux et feutres a été remplacé par la photo, mais j’avoue que je « shoot » moins ces derniers mois car je passe du temps ici et chez vous. Et c’est juste du temps en moins pendant lequel je ne prends pas de photo. Du temps utilisé différemment.
Mais cet été j’ai repris mon appareil fétiche, celui que je mets plus rarement dans mon sac mais quand même encore un peu, surtout en périodes estivales.J’avais donc envie de vous montrer quelques uns de mes clichés pris pendant mes vacances.
Avec les légendes !

Un coin de l’hôtel Paris, hôtel complètement deserté. (Opatija, Croatie)

HP pour « Hrvastka Posta », La poste croate quoi ! (Opatija, Croatie)

Le tshirt de monsieur Nanikaa (Opatija, Croatie)

Mes ballerines.

L’amour.

Le soleil, y a que ça de vrai !

Autoportrait ombré.

Les gens qui bronzent… (Rabac, Croatie)

Pour info : ce sont des doubles expositions, non retouchées, la fameuse magie du traitement croisé.
La première couche : des fleurs, avril 2007.
La deuxième couche : la Croatie et la Vendée, août 2007.

Histoire de lettres

Pour commencer, j’ai un truc important à vous dire : notez toutes et tous (ça servira pour l’hiver prochain), j’ai un remède miracle contre le rhume (je vous jure je ne suis pas payée par le laboratoire en question) : DolirhumePro. Je ne sais si c’est le « Pro » qui fait toute la différence, mais en 24 heures je vais bien mieux ! C’est aussi grâce à vos encouragements ! Quel baume au cœur ! Merci les copines !

Du coup, comme je suis rentrée tôt du boulot j’en ai profité pour faire quelques photos car j’ai une vraie nouvelle lubie en ce moment : les lettres. J’avais déjà trouvé le moyen d’en coller sur ma porte de cuisine : ça n’a pas suffit !
Grâce à Etsy, j’ai pu acquérir ce magnifique T vert ! Non, il n’est pas défoncé, il est vintage, s’il vous plaît !
D’ailleurs j’ai sorti mon dos polaroid pour Holga, afin de vous faire un holgaroid (en gros, c’est un adaptateur qui se clip au Holga pour faire des Polas, elle est pas belle la vie ? On peut aussi faire ça du coup.)
Pour assouvir ma soif de lettres, je me suis aussi retrouvée à programmer des alertes sur ebay avec comme mots clés « sign letter » et « lettres enseigne »… je suis à l’affût. Faut que je fasse les brocantes aussi. Si vous voyez des trucs sympas pensez à moi, même si c’est vieux, rouillé, poussiéreux et que ça traîne près d’une poubelle ! Je prends aussi si c’est neuf et lustré !

Le délire ne s’arrête pas là, car j’ai repéré ce magnifique K en diamants chez Tiffany. Un peu plus luxe. Un poil plus cher (juste un peu ahahahahhh !) Ne parlons pas d’argent, ça peut fâcher les esprits sensibles !

Au fait, je change de sujet, mais j’ai peur d’oublier. J’ai découvert le successeur de notre Etsy préféré. En fait, ils sont deux. Voire trois. Et français.
Créateurs de mode (et Jardin des créateurs : celui-là n’est pas encore totalement ouvert)
Et Dawanda (il faut fouiller)
Allez jeter un œil, il y a des trucs chouettes, même si c’est beaucoup plus restreint qu’Etsy (pour le moment). On en reparlera dans quelques mois je pense…

Note technique sur Holga pour Mzelle-Fraise (et les autres !)

C’est en commençant un petit mot pour Mzelle-Fraise, que je me suis dit qu’il fallait que j’en fasse un post, ça servira pour d’autres personnes…Mzelle-fraise revient de son séjour en Inde et elle a plein de pellicules faites au Holga qu’elle souhaite faire développer !

Holga si vous ne connaissez pas, c’est un petit appareil tout en plastique « made in china, » qui ne coûte pas grand chose et qui a la particularité d’utiliser des pellicules moyen format (type 120) ce qui donne des photos de forme carré (en théorie, car avec un peu de pratique on peut en faire des rectangulaires…) Avec encore un peu de pratique, on peut aussi utiliser une pellicule type 35 mm aussi, mais ça j’en parlerai une autre fois).Je ne vais pas faire de pub (enfin si juste un peu !) mais c’est la société lomographique qui a remis au goût du jour ce petit appareil hyper cheap ! L’appareil était vendu chez Colette il y a quelques années avec le célèbre livre de Fred Lebain, Mes vacances avec Holga, (d’ailleurs, il a fait une série en Inde qui est superbe aussi) c’est ce qui avait provoqué un BOUM pour ce petit appareil photo ! Tout les hype people l’ont eu !
Vous trouverez plein d’infos ici et aussi là le livre qui a été édité l’année dernière, et non je ne dis pas ça parce que certaines de mes photos sont publiées dedans et que la personne à l’origine de ce projet est un ami, mais c’est un très bel objet, une myriade de photos plus superbes les unes que les autres ! (A consulter chez Artazart)
Le plus compliqué c’est de s’obstiner avec ce petit bout de plastique. Le posséder c’est tendance, mais il faut être persistant car au début les photos sont… pourries !
Une fois LE truc compris, vous sortez des images magiques, avec une ambiance bien particulière qui n’ont rien à voir avec ce que vous flashez en quantité avec votre numérique !
Revenons à nos moutons. Le développement : ça devient compliqué !
J’ai testé plusieurs endroits dans Paris et mon préféré reste Negatif + dans le 10e pour leur professionnalisme et leur rapidité. Donc ma chère Mzelle-Fraise, je te conseille d’aller là-bas, c’est au 104-106 rue Lafayette et le meilleur rapport qualité prix est de demander une planche contact, comme ça, en un coup de ciseaux, tu découpes ta planches et tu as tes photos, et tu peux aussi demander une mise sur CD, comme ça tes photos restent au chaud sur leur CD…
Si tu déposes tes pellicules avant 13h, tu peux les récupérer le lendemain, ce qui est plutôt pratique…
Voilà mes petits conseils de Holga addict. J’aurai encore plein de choses à vous raconter sur ce sujet, ce sera peut-être l’objet d’une prochaine note. En attendant de voir les chefs d’œuvres que nous as ramené de son voyage la Mzelle-fraise, je vous laisse avec quelques clichés made in nanikaa. Et je vous encourage aussi vivement à visiter Flickr et sa section « Holga »… C’est histoire d’en prendre plein les yeux car il y a des choses vraiment magnifiques.

Deux photos pour fêter le printemps…

… et mes nouvelles catégories en nuage (à droite)!

Je crois qu’on est tous d’accord, hein ? L’hiver, est bel est bien fini !
Alors pour fêter ça, j’avais envie de vous offrir ces deux petites photos. Je les avais prises en décembre, mais comme d’hab, j’avais oublié de faire développer des pelloches et les ai récupérées finalement le week-end dernier, en pleine canicule printanière !
Allez, au placard l’hiver ! La boucle est bouclée.