Mode nuit

Le problème avec les gens comme moi, c’est qu’en faisant beaucoup de photos, on les découvre frénétiquement en sortant du labo, certaines nous sautent tout de suite aux yeux, ce sont nos préférées. D’autres, on se dit bof, on les regarde à peine. Et puis, les mois passent, notre regard a changé et c’est avec étonnement qu’on redécouvre certains clichés qui nous avaient fait aucun effet auparavant. La preuve en image. Je les aime, un an après. Dingue non ?

horizon_ny2

horizon_ny1

Petit oiseau noir

Dans la série Toy Camera, voici le BBF alias Blackbird, Fly.

(Ne me demandez pas pourquoi ce nom…)
Alors oui ça ressemble étrangement à ça et c’est aussi un TLR (appareil « Twin Lens Reflex ») mais sa particularité c’est d’utiliser des pellicules 135 (35 mm) et d’offrir trois formats de photos différentes :

Les beaux jours arrivant, je vais enfin commencer à m’en servir, parce que depuis Noël, je l’ai à peine sorti et je ne sais même pas ce que donnent véritablement les photos issues de cet appareil, si ce n’est quelques clichés glanés sur flickr plutôt prometteurs.
La suite viendra donc ici dans quelque temps…

Et c’est encore Superheadz qui est derrière.

Super headz

Qu’est-ce que c’est que ces cubes ?

Tout simplement des mini appareils photos que n’importe quelle personne qui revient de New York ces derniers mois vous ramènera en souvenirs : en quelques semaines, j’en ai eu trois de trois personnes différentes… Le hic, ça ne marche qu’avec des pellicules 110, tellement 80’s que ça me rappelle mon premier Kodak ! Ils en fournissent une avec l’appareil, mais après ? Où est-ce qu’on fait développer ces bobines magiques ? Autant pour le 120 je suis incollable, mais le 110…

Et c’est Super Headz, un genre de collectif japonais très proche de la lomographie, qui éditent ces petits gadgets. Ils vendent d’ailleurs des Holga tout colorés et autres lomo comme j’aime.

Ps: Je vous en ai jamais parlé mais le père Noël m’avait apporté ça aussi de la part des japonais… à suivre.