La crépia aux pommes

Il paraît qu’on est en février. Que janvier n’a jamais existé. Ou du moins qu’on essaie de ne pas oublier au contraire, mais de prier pour ne plus revivre ça. L’innommable.

Février va apporter de la douceur à nos vies j’en suis certaine. Et quoi de mieux pour commencer ce mois que la chandeleur, fêtée demain le 2 février.

recette-crepia-pomme-nanikaa-1Pour l’occasion, il n’y aura pas de crêpes demain soir par manque de temps. Alors je crie crépia !
C’est la recette que me faisait ma grand-mère quand j’étais enfant. Parfois on transformait le dîner en une bonne et généreuse crépia pour le plaisir de chacun. Elle tient elle-même cette recette de son amie italienne. En France, des recettes similaires existent sous le nom de « crepiau ».

▲ Pour une petite crépia (2-3 personnes) :
1 pomme en fines lamelles
1 œuf
4 c à soupe de farine
2 c à soupe de sucre
Du sucre vanillé
6 c à soupe de lait (voire un peu plus)

Mélanger les ingrédients, ajouter la pomme en dernier.
Faire cuire à la poêle 10 minutes de chaque côté à feu doux.
C’est prêt. Aussi simple que ça !

crepia-recette-etapes-nanikaaJ’aime rajouter du sucre glace et une cuillerée de caramel. Celui-ci vient de la pâtisserie Mousnier à l’île d’Yeu. Un must. Et quand il fond sur la crépia encore chaude, quel délice.
On peut aussi mettre les fruits qu’on aime. Des poires avec du chocolat fondu, des bananes, des myrtilles… Plein de combinaisons aussi gourmandes les unes que les autres.
En résumé, le goût de mon enfance sucrée et simple.

recette-crepia-pomme-nanikaa-2recette-crepia-pomme-caramel-mousnier-nanikaarecette-crepia-pomme-nanikaa-3

Chic Chia

Non je ne parlerais pas de cinéma avec ce titre.
Mais d’une graine mexicaine.
(En plus, mon titre est archi-faux, car on prononce « kia » et non pas chia ou tchia).

chia-pudding-3

Pour ceux qui me suivent sur instagram, depuis quelques mois vous avez pu être témoin de la sérieuse addiction que j’ai pour cette graine d’Amérique du Sud.
Si vous aimez le tapioca (ou perles de Japon), vous allez adorer le chia. Même sensation bizarre d’avoir un truc un peu gélatineux (mais pas trop) sous la langue car après avoir gonflé dans un liquide, elles acquièrent une texture gélatineuse, mais pas désagréable, promis.
Un peu comme les petits pépins de kiwi.

Les graines sèches sont minuscules et noires, un peu semblables au pavot (en moins rond).

Je les verse dans un mélange de lait de coco et lait de vache. Un peu de sucre vanillé. Au frigo quelques heures ou la nuit. Et ensuite à vous la dégustation. Bien frais en été c’est juste fantastique. Bananes, framboises, melon, pêche, myrtilles… c’est simple ça s’accommode avec n’importe quel fruit. (Et ça fait la blague pour vos dîners, les potes qui ne connaissent pas sont toujours conquis). Vous pouvez aussi ajouter des petites graines de sésame, des morceaux de noix ou d’amandes. Du miel, de l’agave… Toutes les combinaisons sont possibles. Vous pouvez aussi essayer avec du lait d’amande ou du lait de soja, au choix selon vos goûts.

J’oubliais un point essentiel : cette petite graine est magique nutritionnellement.
Bourrée d’anti-oxydants, de calcium, de phosphore, de fibres alimentaires et de manganèse, d’oméga-3 et très riche en protéines. Vous vous y mettez quand ?

ps : On peut également les utiliser sèches saupoudrées dans des salades, mais je ne suis pas fan, je préfère la version « pudding » !

EDIT : Les graines de Chia se trouvent dans les magasins bio. Le paquet n’est pas donné (environ 6-7 eur) mais vous pourrez en faire en quantité.

chia-pudding-1

chia-pudding-2

Des galettes.

Soirée à la Compagnie de Bretagne, la crêperie chic dont on entend beaucoup parler dernièrement. Ou quand Pierre-Yves Rochon, l’architecte et Olivier Roellinger, le chef, consultant sur ce projet, mettent le folklore Breton dans des assiettes.
Alors, oui c’est bon, mais aussi parce que le cadre est plaisant. C’est confort, petites banquettes au tissu rayé, coussins, belles tables, et boire du cidre (carte étonnante) dans une flûte, j’adore ! Et je ne vous parle pas du service, excellent et accueillant à souhait. Rien que pour ça j’y retournerai.


Restaurant La Compagnie de Bretagne
9, rue de l’Ecole de Médecine, 75006 Paris.

Addict au thé glacé

the-glace-kusmi-1

Puisqu’il faut commencer à préparer sa valise, il y a bien une chose que je vais m’empresser de ne pas oublier, ce sont ces petits sachets de thés colorés. Kusmi a sélectionné, parmi tous ses meilleurs thés, une gamme spéciale, Les Glacés de Kusmi.

thes-glaces-kusmi

Qu’est-ce que ça veut dire ? Que ces 12 mélanges (que l’on peut boire chaud évidemment) sont aussi savoureux à boire frais. (Et donc à emporter pour se désaltérer à la place)

J’adorais déjà boire mon Détox glacé (bien plus délicieux que chaud), mais du Genmaicha (thé vert au riz soufflé), par exemple, je n’y aurais jamais songé ! Et pourtant c’est très très très bon ! De même que le thé vert à la rose… On voyage rien qu’avec une gorgée.

Et la technique pour le thé glacé vous la connaissez ? Parce que je viens de me rendre compte que je m’y prenais très mal depuis toutes ces années. En fait, il faut faire infuser le thé dans un tout petit peu d’eau chaude, et rajouter la dose de glaçons quelques minutes plus tard. (Et pas attendre que la théière -bouillante- refroidisse au frigo… j’ai honte !)

(Je crois que je pourrais dormir avec ce maillot de bain récemment acheté tellement j’aime sa couleur…)

1 | 2 | 3 | 4 | 12 |