Mars, avril, mai, juin, juillet

Yeah ! J’ai passé avec succès mon diplôme de jardinière !

Non sans rire, après maints et maints essais, j’en avais conclu que moi et les plantes ça faisait deux. Pas la main verte pour un clou. Une catastrophe. Je plantais, ça poussait pas. J’achetais déjà grand, ça durait une semaine : ma poubelle en a vu défiler des végétaux !

Et puis, je m’y suis remise. En mars. Pois de senteur, fleurs de lin, coquelicots.
Quand je pense qu’il y a peu, j’ai failli tout jeter en signe de désespoir de ne voir aucune fleur pointer le bout de son nez.

Et ce soir, surprise : mon coquelicot, unique et exclusif, trônait sur le rebord de ma fenêtre, en grand chef qu’il était.
Avec ce vent à décorner des bœufs, j’ai sorti l’appareil, on ne sait jamais, il ne sera peut-être plus là demain, envolé !

Mars, avril, mai, juin, juillet. Faut être patient quand même !

C’est con mais quand je le vois ce coquelicot, j’ai une terrible envie de m’envoyer des pâtisseries au pavot de chez Finkelsztajn

Je suis ailleurs

Bilan de la semaine passée :

– une énième fuite chez moi : trio de bassines dans ma cuisine, j’adore !
– la paperasse que ça génère, joyeux dégâts des eaux avec les voisins
– une crève en juin (ça c’est fort !) avec fièvre, baisse de tension, nez qui saigne et tutti quanti
– croix sur ma grasse mat’ car prise de sang ce matin et entendre deux fois en trois minutes et par deux personnes différentes Mais le Levothyrox 100 c’est beaucoup à votre âge !
Oui mais sans ce comprimé je suis rien. Ailleurs. Une poupée en chiffon.
– des nuits agitées agrémentées de cauchemars
Alors aujourd’hui, ça sera repos, repos et repos si je veux profiter de mon dimanche à préparer des douceurs (muffins ? pancakes ? scones ?), aller voir la Valse de Bachir, lézarder, terminer Élégie pour un américain, aller marcher au bois, bosser aussi…

Le tout pour être en forme lundi et redémarrer une semaine pénible ! Ouais !!

Saines lectures

magazine.jpg

23:38 Le Magazine numéro 44 vient de sortir. Va m’accompagner. (Les DA de ce numéro sont Anamorphée. Je ne connaissais pas. Je découvre donc.)
23:43 Petit foulard acheté ce soir (Epice) pour contrer la clim. Genre je n’en avais pas. Pfff. M’accompagnera aussi du coup.
23:46 Valise remplie mais pas bouclée.
23:48 Une théière de thé vert.
23:55 Passeport sorti, à ne pas oublier.
23:56 Un coup d’œil sur mon petit carnet rempli de vos précieux conseils + ceux glanés dans le Lonely.
23:58 Dans plus de 5 heures un taxi passe. Direction Roissy. Direction les nuages.