Novembre et son quotidien

Hello ! Non vous ne vous êtes pas trompés.
Oui, enfin un blog tout neuf ! Pas encore tout à fait comme je l’aimerais, mais j’y travaille. J’espère que vous vous y sentirez bien.

Sinon un cadeau d’anniversaire qui fait des miracles : des petits chats à habiller de tout un tas de tenues et accessoires grâce à des tickets repositionnables. Le tout dessiné par Aiko Fukawa. Ma douce en est dingue (même si l’âge conseillé par Djeco est à partir de 6 ans !)

Sa chambre pas encore décorée comme je le voudrais mais on s’y approche.

Une vraie addiction aux bottillons Little Mary, j’ai toujours acheté cette marque depuis ses premiers souliers et je ne regrette pas. Et puis, j’ai appris que c’est ce que j’avais aux pieds à son âge…

L’automne et l’hiver c’est la fête chez moi, car mes fleurs préférées sont de saison : anémones et renoncules colorent mon salon chaque semaine.

Un bonnet norvégien issu du livre des Intemporels. En alpaga et soie. Un délice à tricoter et une couleur poudrée somptueuse. Commencé l’hiver dernier, achevé pendant le pont du 11 novembre. Et perdu dans la rue 3 jours plus tard. No comment.

Mon cadeau d’anniversaire : une magnifique broderie et son cadre de Lundi Sylv.

Et vous votre Novembre il ressemble à quoi ?

IMG_7353 novembreIMG_7379 novembreIMG_7357 novembre IMG_7360 novembre IMG_7373 novembreIMG_7386 novembre IMG_7394 novembre IMG_7436 novembre IMG_7450 novembre IMG_7458 novembre IMG_7459 novembre

Juillet. Instants.

Un bébé bonheur de vingt mois passés. Je bénis les étoiles d’avoir une petite fille aussi solaire.
Ses petits cheveux qui bouclent. Glisser mes doigts dans ses anglaises soyeuses.
Essayer de bouturer des succulentes. Y a pas à dire, j’ai pas la main verte.
Sortir mes napperons teints.
Repeindre ce marche-pied qui sert à présent de banc  pour elle.
Acheter des bottes de pluie pour faire revenir le soleil.
Couleur menthe à l’eau.
Chiner un joli porte-manteau.
Acheter du lin. Beaucoup de lin.
Être ravie que le petit coin « lecture-chill out » que j’ai créé pour elle soit si bien utilisé. Adore la voir s’y vautrer.
Avoir des envies de couleurs.
Avoir un petit koala à la maison.
C’était juillet.
Vivement les vacances.

juillet-instants-2juillet-instants-3juillet-instants-4juillet-instants-1juillet-instants-5juillet-instants-7juillet-instants-6juillet-instants-8juillet-instants-10juillet-instants-11juillet-instants-15juillet-instants-19juillet-instants-18juillet-instants-9juillet-instants-12juillet-instants-13juillet-instants-17juillet-instants-14juillet-instants-16

Parenthèses

juin-2014-2

Quand on me demande ce que j’ai fait ces deux derniers mois, j’ai une absence. Une absence car pour diverses raisons ma vie a été mise en parenthèses. Il y a eu ce déménagement, et puis cet emménagement. Pas évident de passer d’un lieu à un autre. Toujours ces souvenirs qui serrent le cœur. Cette nostalgie maladive. Et puis il y a eu les progrès de ma chérie. C’est bateau de dire ça mais elle grandit bien trop vite, comment faire pour arrêter le temps ? Il y a eu aussi les tracas de tous les jours, professionnels, familiaux ou matériels. Les tracas de tout le monde.
Ce que je retiens également c’est l’énergie déployée par ma famille et moi-même pour maintenir en vie notre chat. Notre premier bébé. On y a tous cru. J’avais déjà vécu auparavant avec un animal malade. Mais là c’était vraiment très dur. C’est ce qui occupait l’essentiel de mes pensées, hantait mes nuits. Diminuait ma concentration.
Je garde mille images de cette grosse boule poilue avec ma fille le câlinant, le bisoutant. Cette complicité qui naissait était touchante. Heureusement, j’ai des photos d’eux. Et de la tristesse. Malheureusement.

juin-2014-3juin-2014-5juin-2014-1   juin-2014-4  juin-2014-6 juin-2014-7 juin-2014-8 juin-2014-9

 

Les bons vœux

happy new year 2014

Voilà nous sommes le 15 31 et je vous adresse mes vœux un peu tardivement, certes, mais le début 2014 n’a pas été très chouette avec moi. Une grippe, de la fatigue accumulée et autres joyeusetés dont je vous épargnerai.

Je vous souhaite donc que cette nouvelle année soit la plus belle et la plus douce. Qu’elle vous gâte, vous fasse voyager et que vous soyez aimés et entourés des gens que vous aimez. Et si en plus, votre santé et celle de vos proches pouvaient être au top…

Heureusement, cette fin du premier mois de l’année nous a apporté tout de même 4 choses sympa à fêter. Du coup c’est chez Es que nous sommes allés. Vous connaissez mes goûts pour la gastronomie. J’avoue qu’avant la naissance de mon bébé je courrais un peu plus les ouvertures de restaurants en bonne liseuse du Fooding que je suis. Ma foi, y aller moins, pour se concentrer sur une adresse top, c’est bien aussi.
Chez Es, le chef, Takayuki Honjo, est japonais, il a fait ses armes chez les plus grands (Noma à CPH, l’Astrance etc.) Ça m’a beaucoup fait pensé à la cuisine de Kei Kobayashi. Même ambiance un peu sobre, blanche, pure, pour se concentrer sur l’assiette. Et quelles assiettes ! Un vrai régal. Je survalide le mariage du foie gras et de l’oursin. Je goûtais pour la première fois à du céléri-rave : cuisiné comme il le fait, je peux en manger tous les jours ! Coup de cœur pour le boeuf de Galice avec sa sauce crémeuse ail et coing. Le rouget et son écume de moules étaient parfaits. Le dessert composé de blanc-manger et de thé était somptueux. Le mille-feuille à la truffe noire m’a réconciliée avec les desserts truffés (mauvais expérience de macaron à la truffe blanche de Mr Hermé). Et évidemment, chaque assiette était magnifique, un vrai chef d’œuvre de finesse et de raffinement. Et je ne vous parle même pas de l’accueil. Chaleureux, compétent. Aux petits oignons. (Vous pouvez voir quelques photos d’assiettes ici sur instagram)

Pour en revenir à 2013, il a été très dur de faire un bilan sur cette année écoulée. 2013 était vraiment une année particulière pour moi, la première passée ENTIÈREMENT, c’est-à-dire 365 jours avec ce petit être qui fait maintenant pas loin de 10 kg et 77 cm. Mais où est passé mon petit bébé si fragile, si vulnérable ? On en a soufflé des bougies, on a barboté dans la mer et dans la piscine comme des petites folles, on en a fait des balades (Manduca power !), on a fait des tas de progrès, chaque jour… Malgré le tempérament de feu de ma petite Scorpionne, elle a heureusement ses moments de câlineries intenses. Et ça c’est vraiment chouette, quand elle pose sa petite tête sur la tienne, et qu’elle joue avec tes cheveux. Le waouh dans le cœur qui opère à ce moment-là. Inexplicable. Ça se fini d’ailleurs souvent en attaques de bisous !

Pour toutes ces petites choses, je garde un souvenir positif de 2013. Sa richesse m’a fait grandir, m’a appris beaucoup sur moi, sur mon rôle encore un peu nouveau de maman, de jeune femme. Et j’efface d’un revers de la main magique (plein de paillettes et de cœurs) les moments durs et compliqués. Il y en a eu aussi.
Allez, happy 2014 à tous qui venez ici régulièrement ou de temps en temps !