Vive la mode !

La découverte du jour s’est faite en surfant. La navigation sous Safari (j’imagine qu’avec un autre navigateur c’est sensiblement identique) permet d’ouvrir des onglets sur une seule page. Du coup je clique, je clique j’ouvre des liens à tout va dans mes petits onglets et parfois je fais des découvertes géniales ! Ah les joies d’internet ! Et ce matin, je suis tombée sur un nouveau blog bien sympa, très fashion, très Paris ! Avec un nom pareil (vive la mode), y a pas plus évocateur ! Enfin on a notre « coolhunter » à nous ! C’est frais, gai et en prime, des rubriques bien sympatoches : accessoires, chaussures, sacs, shopping, que des thèmes bien sérieux qui nous préoccupent (euh je rajouterai bien une rubrique « beauté » moi, non ?). J’imagine bien que la photo de groupe représente les personnes qui sont derrière ce site et j’aurai bien aimer en savoir un peu plus, genre une mini bio pour chacun. Si vous me lisez, mesdemoiselles et messieurs de vivelamode, pensez-y ! Allez on ajoute ce lien à nos favoris, de suite !

Le dimanche

Comme tous les lundis, mon grand bonheur de la journée est de vite rentrer du travail, car ELLE m’attend sur mon paillasson et surtout que le premier jour de la semaine est toujours le plus dur : on regrette le week-end, on a vite envie d’être chez soi… ELLE est donc ma récompense du lundi pour avoir été courageuse (et obligée) d’aller gagner mon salaire, argh ! A peine le manteau et les bottes retirées, je me lave les mains, donne à manger à mon chat affamé et zouh dans le canapé : grande lecture oblige !

Ce soir, j’ai découvert un sac très mignon (page 30) de Tila March. Connaissez ? Tamara, rédactrice française en est la créatrice. Pourquoi j’en ai jamais entendu parler ? Et pourquoi je ne les ai jamais vu lors de mes escapades au Printemps ? Et ne me demandez pas pourquoi mais je l’appellerai le « sac du dimanche », il a une tête à être sorti le dimanche, pour aller faire des emplettes au marché, pour flâner dans les rues, pour aller au ciné… Vous trouvez pas ? Classe et classique mais décontracté, comme un dimanche donc ! A assortir, bien évidemment, avec ses Converse préférées et un pschitt de son parfum du dimanche (pour moi le dimanche c’est Ylang Ylang & Vanille de Guerlain).

Sous le soleil d’Essentiel


Dernièrement, de toutes les publicités qu’on peut voir et revoir, j’ai craqué sur les photos d’ Essentiel. J’avoue ne pas trop connaître la marque, je la vois dans les magazines de temps en temps, mais cette fois leurs photos m’ont tellement marquées que je vais être obligée d’aller regarder et toucher leurs fringues d’un peu plus près.
Pour celles et ceux qui ne savent pas encore, je suis photographe à mes heures perdues. Argentique please. J’essaie toujours de trouver des effets les plus différents les uns des autres grâce à la lumière, la chimie, la pellicule etc… Je passe ma journée, pour mon boulot, sur photoshop, alors là pour la photo, je ne veux aucun artifice, que des effets réels et magiques.
Là, waouh j’adore les photos de leur dernière campagne de pub, je suis touchée par les couleurs, l’ambiance, le soleil, le sentiment de légèreté, bon je suis fan. Et ça change tellement de toutes les séries ultra posées…
Et vous, vous aimez ? Vous connaissez la marque, c’est sympa ce qu’ils font ?
Seul ombre à mon tableau : je ne connais pas le photographe qui a réalisé cette série. Si quelqu’un sait, merci de m’aider !

I am not a plastic bag

En réponse au dernier numéro de ELLE et les gestes pour protéger notre planète, outre les sempiternelles « je prendrai une douche au lieu d’un bain« , « j’imprimerai en recto-verso » etc… moi en plus d’essayer de faire tout ça (bon ok j’avoue il m’arrive aussi de prendre des bains mais je fais de mon mieux !) et au lieu d’utiliser les sacs monoprix tout pas beaux, j’ai décider de me procurer le cabas en coton « I am not a plastic bag » d’Anya Hindmarch pour faire mes courses écolo et fashion ! Ah oui j’oubliais, ce sac vaut moins de 10€, je ne sais plus si c’est 6 ou 8, bref une pacotille quoi ! C’est juste dommage que ce soit une édition limitée, on a toutes envie de faire des efforts de la sorte, non ?

ps: chez Colette of course !
pps: liste d’attente oblige !