Cacharel se réveille

J’ai reçu la semaine dernière un mail pour les ventes privées de Cacharel qui se tiendront du 21 au 26 mai (au 64 rue Bonaparte et 368 rue Saint-Honoré).En 2001, j’avais flashé pour une ceinture obi (c’est à la base une ceinture servant à fermer les vêtements traditionnels japonais, tels que les kimonos), elle était de toutes mes tenues.Et puis la boutique rue Tronchet avait fermé, et puis c’était trop coloré à mon goût, et puis, et puis, plusieurs raisons qui faisaient que Cacharel ne m’intéressait plus. Même si le couple Clements et Ribeiro avait bien redressé l’image de la marque, je n’étais plus de la partie.

Cette invitation pour les ventes privées, m’a fait me pencher un peu plus, avec curiosité sur la collection de cet été ! Et ô miracle, que de jolies choses ! Beaucoup plus de fraîcheur, de jeunesse (dont la collection « Baby Jane », ambiance baby doll sortie des sixties), des shorts chics, des manches ballons comme on aime, des robes-blouses simples. Rien de bien nouveau dans notre paysage de prêt-à-porter, mais abordé peut-être avec un côté un peu plus classique.La ligne d’accessoires n’a pas l’air mal non plus… Bon vous aurez compris, j’irai jeter un œil !

Autour du cou (suite)

ou plutôt autour de la taille ! Je fais suite à la note sur le foulard de Feist d’hier, car il y a plus simple de coudre et créer des écharpes en jersey (je vous raconte même pas la perte de temps !), je savais bien qu’il y avait plus simple, beaucoup plus simple… American Apparel vend des ceintures qui sont tout à fait dans cet esprit là… Après elles sont peut-être un peu courtes certes… Allez on en prend deux et on les noue ! ps: Bien sûr, ils en vendent aussi des vraies écharpes, mais je les trouve trop larges…© American Apparel

La fée

La fée a exaucé mon vœu. Celui de posséder son ravissant paletot SoSweat. C’est donc en blanc que je l’ai choisi et vous ne pouvez pas savoir dans quel état j’étais quand le paquet est arrivé : une hystéro. A peine ouvert, avec frénésie en plus, il était sur mes épaules. Mon chéri m’a tout de suite dit « on dirait un ange » ce qui m’a conforté dans l’idée que j’avais eu d’avoir choisi le blanc. Ça apaise et pour l’été c’est juste ce qu’il me faut. Il ne manquerait plus qu’une petite touche de jaune par ci…
Jugez par vous-même !
En tout cas, merci encore madame la fée pour votre merveilleux travail, c’est superbe et tout doux ! N’hésitez pas, faites donc un tour chez la fée et regardez ses pièces, une vraie artiste !