J’ai pas l’habitude de parler trop de moi, mais

Comment dire ?

Je suis exténuée.
Je n’ai toujours pas trouvée de nouveau boulot.
J’avais juste oublié à quel point c’était ingrat d’être « chercheuse d’emploi ».
On envoie des mails, on répond à des annonces, et puis rien, ni oui ni non ni merde, aucune réponse, mon cv se retrouve perdu dans les tuyaux, dans les méandres d’internet, ce gros glouton
Alors je ne vous mens pas, la remise en question est immédiate.

En attendant le job du bonheur :
Je me surprends à parler in english, alone, dans les rues de Paris.
Je ne dors pas assez.
Je ne vais plus au ciné et ne rentabilise pas du tout ma carte UGC.

J’ai loupé trop de choses, je ne sais plus comment rattraper mon retard ?
Prendre des vacances et faire unc cure intensive de films ?

J’ai enfin acheté « Un bref instant de romantisme » de la Miranda July chérie que j’adore. Dis Miranda, tu veux pas être ma cop’ ?
Lu quelques pages. J’en parlerai quand j’aurai terminé.

Non non je ne délaisse pas ce blog, mais j’ai juste peu de choses intéressantes à vous raconter.
Enfin si.
Mais non.
Ça s’appelle comment ?
De la fainéantise ?
Hum, pardonnez-moi.
Fatigue je pense.

Je ne parle pas des trois pellicules de Diana développées depuis trois semaines qui prennent la poussière et attendent de se retrouver ici ou ailleurs. Chez Flickr par exemple.

J’écoute beaucoup Jukebox (Cat Power), The Flying Club Cup (Beirut) et un peu Flightsafety (Shannon Wright) : rien de bien original, mais ce sont mes doudous du moment.
Ah oui et aussi je m’habille comme un sac. Je me force le matin à ne pas enfiler des Converse, vraiment je lutte. Enfin sauf le vendredi parce que Friday Wear. Et le dimanche.

Et sinon, malgré tout ça, j’ai le moral. And I mean it. Really. C’est dingue la vie quand même. On se persuade, on se persuade.

Allez c’est rien, heureusement, j’ai un profil plus « agréable » que l’autre !
273322594_1afd617f7c_o.jpg

© Nanikaa

16 Comments

  1. cecile 24 janvier 2008

    que te dire a part « courage » ?! la recherche te fatigue et te met le moral en berne ? profites plutot de ce moment de vide pour prendre soin de toi, te retrouver et te ‘culturer’ comme tu le fais d’habitude voir plus, et meme ne rien faire, c’est un vai luxe desormais ;)

    Répondre
  2. celinette 24 janvier 2008

    :???:
    Courage!
    On se le fait bientôt ce dej’ (ou dîner d’ailleurs), on pourra papoter!!!

    Répondre
  3. domino 24 janvier 2008

    la roue tourne.
    nourris-toi de film, de musique, prends le temps de te promener au soleil le week-end…
    oui je sais c’es tout bête ce que je te dis mais y’a que ça qui marche.
    allez laisse respirer ce blog et prends du temps pour toi !
    bises !
    :roll:

    Répondre
  4. minisushi 24 janvier 2008

    ooh ma petite nanikaa comme je te comprends! j’ai l’impression ce jeudi d’etre dans le meme etat que toi… vivement ce weekend qu’on puisse profiter de la clarté pour faire des photos!

    Répondre
  5. angie 25 janvier 2008

    ah Miranda July, son film m’avait tant marqué tellement c’était beau, sincère !
    son livre j’ai voulu l’acheté tout de suite mais je me suis dis que je le lirais d’une traite et que je serai dégoutée de l’avoir lu si vite du coup j’attends..mais là tu me redonnes envie :)

    Répondre
  6. lilli 25 janvier 2008

    courage, je suis sure que tu vas trouver le job de tes reves!

    Répondre
  7. mzelle-fraise 25 janvier 2008

    Ah la la, je comprends ta fatigue, c’est dur de chercher du boulot quand tu es encore en poste.Bon courage, et si j’entends parler d’un truc, je te fais signe, évidemment. Qui a mérité son tee-shirt Margiela, qui?! je suis sûre que ça peut booster un peu!

    Répondre
  8. Marion 25 janvier 2008

    Oh ma petite Nanikaa, ça va pas tout ça… Garde le moral tu vas trouver un taf qui déchire c’est évident!!! Il faut du tps mais ça va venir!! Et la fatigue: moi jdis c’est l »hiver à Paris, le manque de soleil et tout et tout (je suis exténuée ces derniers tps!) Bref, si tu es d’humeur, je suis dans le coin ce weekend donc n’hésite pas! Plein de bisous

    Répondre
  9. milk 25 janvier 2008

    oh ça va pas :/ Tu sais c’est pas très grave les trucs en retards du moment qu’on s’occupe des choses qui sont les plus importantes pour nous après il faut faire le tri et faire les choses petit a petit a son rythme ça cestvle plus important. Sinon on se retrouve a courire partout sans trop savoir pourquoi. La recherche d’emploi c’est toujours difficile mais il faut pas se laisser abattre parce que les résultat arrive pas aussi vite qu’on voudrait. Il faut être patient quoi :) allé bon courage.

    Ah et moi aussi j’adore miranda july. Cococerise m’a offerte noone belongs here better than you et je le lis tout doucement pour l’apprécier pleinement ça a un côté thérapeutique j’aime sa façon de raconter les choses ^^

    Répondre
  10. Mel 25 janvier 2008

    Dans mes bras ma co-galèrienne ! Sérieusement je suis dans la même situation que toi (job seeker bis) et je me retrouve bien dans ton billet. On ne peut pas toujours avoir une attitude de winnner. Je trouve que c’est normal ces moments de lassitude où l’on a envie de rien, juste rester chez soi. Alors take your time et recharge tes batteries.

    Répondre
  11. cococerise 25 janvier 2008

    Ouh là là, le méchant passage à vide… la recherche d’emploi n’est vraiment pas l’activité la plus gratifiante au monde, mais courage! Je suis sûre que ça va se débloquer tout ça, y a pas de raison. Et puis la fénéantise, parfois ça a du bon, il suffit juste d’arreter de se mettre la pression et d’en profiter ^__^ Les films ratés, tu les verras en DVD, les photos peuvent bien attendre quelques jours de plus…
    Allez, respire un bon coup, fais toi jolie, offre toi un petit plaisir et ça ira mieux, j’en suis sûre! ^__^

    Répondre
  12. Cha 25 janvier 2008

    Je compatis, je suis en recherche moi aussi, et j’oscille entre espoir et désespoir. C’est exaspérant et exténuant d’être dans l’attente constammement.
    A chacun sa façon de faire face à ça, prendre soin de soi c’est déjà un début.

    Répondre
  13. Material Girl 25 janvier 2008

    Tu vas voir miss Nanikaa, il ya pleins de jolis projets qui vont venir te sortir de ce tout petit et momentané marasme, c’est évident avec ton talent que je découvre chaque jour..

    Répondre
  14. solenne 26 janvier 2008

    ouf le dernier paragraphe sur ton moral me rassure !
    bon rassure toi le mois de janvier c’est super hard. moi je dors je dors, et je suis toujours aussi crevée.

    dis moi, tu m’enverras un mail à l’occaz pour me dire exactly ce que tu cherches comme job ? on sait jamais…

    Répondre
  15. gall 28 janvier 2008

    Tu as le moral, garde-le. Tu vas trouver, du as de la sensibilité et du talent. IL ne peut pas en être autrement !

    Répondre
  16. NsD 6 février 2008

    On ne se connaît pas mais ton post m’a touché. La vie n’est pas toujours facile mais une chose est sûre, elle est faite de surprises. Tes journées te paraissent parfois bien longues mais dis toi que tout ça est une étape dans ta vie, une expérience qui te fera avancer. Il est normal que le doute s’installe mais tu sortiras grandie de ce passage « à vide ». Le plus difficile est de se projeter mais la roue tourne, ça c sûr. :wink:

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>