Le code magique

Je viens d’avoir 28 ans.
Mais j’en parais 16.
Je rigole à peine.
Le jour de mon anniversaire, la semaine dernière, je souffrais atrocement d’un gros torticolis au niveau du trapèze, je prends donc rdv chez le médecin, que je ne connaissais pas car j’étais sur mon lieu de vacances. Après le serrage de main de convenance et le « bonjour Docteur » j’ai eu le droit au « Qu’est-ce qui t’amène ? »
Oui le médecin me tutoyait et était un brin familier car celui-ci me prenait pour une jeune adolescente. Une lycéenne.
J’étais estomaquée. J’ai même eu le droit au « T’as pas école ? »
« Euh non je suis en vacances là, tu vois pas mon bronzage de malade et mon air reposé après les charrettes que je viens de me faire ces six derniers mois ? »
Bien évidemment, je n’ai pas été assez culottée pour lui dire « tu » de la même manière que lui, pas assez culottée non plus pour lui expliquer que ce soir j’allais fêter mes 28 ans !
En lui tendant ma carte vitale, j’ai espéré qu’il aperçoive le code magique « 2 79…. »
et pas « 2 89″ !

Quelques jours après cet épisode de vexation extrême, retour à Paris.
Autour de moi, on me fait remarquer mon beau bronzage, ma mine radieuse et sereine et… ma nouvelle coiffure.
Rien de bien méchant, un petit carré un peu plongeant. Imaginez-vous que pendant les 5 jours de la semaine, j’ai entendu le mot « petite fille » une bonne douzaine de fois. Ma nouvelle coiffure, que j’adore, ferait « petite fille ». Ça résonne. Petite-fille, petite-fille…
Je vous passe le chapitre sur les garçons de 14 ans qui se mettent à me zieuter dans la rue… Je ne sais plus quoi faire !
C’est un fait, j’ai toujours fait moins que mon âge, mais je ne pensais pas à ce point. Je suis stupéfaite de constater qu’un seul coup de ciseau peut rajeunir autant une personne ? Et surtout de manières si manifestes ? Alors, que faire pour reprendre facilement les années qu’on m’a volées à cause d’un simple passage chez le coiffeur ? Avoir la main un peu plus lourde sur le khôl le matin ? Troquer mon gloss contre un rouge… rouge ?
J’ai raconté mes mésaventures à une amie qui va avoir 41 ans, mais qui semble en avoir tout juste 31 ! Elle était amusée, ça lui rappelait ses propres expériences, car à mon âge, elle faisait déjà beaucoup plus jeune physiquement. Elle ne cessait de me répéter « Tant mieux, tant mieux, tu verras dans dix ans le bien fou que ça te fera, tu seras flattée ! » Je me suis alors imaginée à 40 ans, et le regard des jeunots de 25 ans sur mon visage… Effectivement, ça doit flatter quelque peu l’ego…

En attendant, les laboratoires devraient songer à créer des crèmes « avec-rides » pour les nanas comme moi qui veulent se vieillir rapidement, c’est un super concept non ?

Et vous, vous faites quel âge au juste ? Les gens que vous rencontrez pour la première sont-ils surpris d’apprendre que votre code magique est le 2 76 ou 2 81 ? Ou au contraire vous paraissez précisément votre âge ? Des conseils pour « attraper » des rides ? :)

1 Comment

  1. […] fois que j’approchais de près ou de loin un anti-rides. Ouais, parce que déjà que moi je ne fais pas mon âge alors les anti-rides pffff ! Bon ok faut préparer l’avenir de notre peau et blah blah […]

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>