Je ne suis pas tahitienne et pourtant….

Mes cheveux et moi, quand on part en vacances, on n’est pas super amis !
L’abus de soleil, de sel et de vent, les rend un peu désastreux et surtout limite « paillasson ». Surtout que je ne peux pas rentrer d’une journée de plage sans les laver avec du shampooing. Parce que le plan (lu dans les magazines), « on les rince juste à l’eau douce, shampooing un jour sur trois », c’est pas mon truc, j’aime avoir des cheveux propres, doux, et qui crissent sous les doigts !
Et surtout, sans reste de sel !
En prévention du mois de vacances que je vais passer entre la mer Adriatique et l’océan Atlantique (plus que quelques jours….), je leur administre depuis un petit mois un petit sérum réparateur spécial pointes abîmées à base de karité de Rene Furterer : un vrai miracle, en quelques semaines les pointes des mes cheveux sont bien plus douces, moins effilées, moins « foin » pour dire les choses crûment !
Ce n’est pas tout.
Au hasard d’un rayon de parapharmacie, je suis tombée dernièrement sur un petit kit au monoï de la marque Hei Poa. Bien sûr, je connais cette marque, je vois depuis longtemps plein de filles s’enduire de leurs produits sur la plage : épaules, bras, jambes, cheveux, tout y passe, hum de vrais petits rôtis graisseux parfumés au Tiaré ! Sauf que moi pour bronzer, n’étant pas une brune torride aux origines méditerranéennes, si je n’ai pas de filtres UVA-UVB, c’est le suicide pour ma peau (et mon capital soleil !), alors oser rêver d’aller à la plage avec mon flacon de monoï enroulé dans mon paréo, euh… ça reste un rêve ! Du coup, il est vrai que jamais avant ce petit kit je n’avais jamais acheté de Monoï. Alors là, avec ces petites doses d’essai, je ne craignais pas grand chose.
Dans cette petit pochette, se trouvent donc 3 tubes :
> Le shampooing baume volumateur au monoï
> Le pur monoï aux fleurs de tiaré
> Le Monoï soin capillaire.

Le shampooing, franchement, pas besoin d’approfondir, vous êtes d’accord ! Je ne l’ai pas encore essayé, ce genre de doses d’essai je les garde justement pour les vacances vu leur contenances très pratiques.
Le monoï, je me suis dit que j’arriverai bien à l’utiliser, déjà c’est pas difficile vu son odeur délicieuse, pas la peine de se faire prier, un peu sur le corps, après la douche, et pourquoi pas mélangé à de la crème après-soleil, car pur, c’est un peu, comment dire, gras ?
En revanche, il ne faudra pas compter sur moi, comme je vous le disais plus haut, pour bronzer avec, au risque de brûlures sévères j’imagine et je n’ai pas très envie de passer mes vacances aux urgences…
Le soin capillaire, alors là, quelle mystère. Je tourne le tube dans tous les sens, aucun mode d’emploi. Rien. Je fais quoi moi ? C’est purement de l’huile, j’en mets dans ma salade ou quoi ?
Point négatif : elle ne sent pas aussi bon que sa copine plus haut, mais bon si c’est efficace… Je décide d’envoyer un mail au service consommateurs de la marque, que je trouve ici. Moins de 24 heures plus tard, j’ai une réponse très sympathique qui m’explique les façons de l’utiliser. J’opte pour celle qui est de l’appliquer sur les pointes et de laisser pauser 20 minutes avant le shampooing. Comme je suis extrême, je laisse agir toute la nuit, je me natte les cheveux, et au réveil je file sous la douche où je me lave les cheveux normalement. En séchant, mes cheveux ont une super texture toute douce et plusieurs jours après également.
Je pense continuer ainsi ce petit rituel capillaire pendant mes vacances. Je pourrai aussi peut-être en mettre avant d’aller à la plage… Ça, ça fait partie des interrogations et autres tourments qu’on se pose en vacances !
Et vous, qu’utilisez-vous pour avoir de beaux cheveux l’été, quand tout les rend « piteux » ?

ps : J’avoue j’aurai bien essayé aussi l’huile de palme de Leonor Greyl, mais rien qu’en ouvrant le flacon au Printemps, j’ai cru sentir monter la nausée, même si manifestement c’est très performant pour nos tignasses….

photos nanikaa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>