La valse de la Madeleine

Alors voilà, Zara Home est arrivé. On avait déjà un magasin à Boulogne, (j’ai du mettre les pieds une seule et unique fois dans ce centre-commercial trop loin et à l’époque pas de Zara Home…), mais ça y est, Zara Home est à Paris ! Et peut-être même en province aussi, je ne me suis pas renseignée.En passant, par hasard devant le nouveau magasin, je me suis dit à moi-même que le quartier de la Madeleine avait vachement changé depuis quelques années. Les magasins tournent. Valsent. Avant, il y avait Habitat, et puis Fauchon, et Shiseido, et Résonances et puis Conran Shop etc…. (J’ai travaillé un an place de la Madeleine, alors si l’envie de dépenser de l’argent en moins de 10 minutes dans ce quartier vous démange, demandez-moi !) Le Coran Shop a disparu, Habitat s’est installé à la place et a laissé la sienne à Go Sport. La Pinacothèque a remplacé la pâtisserie Fauchon, (là où je m’envoyais des pains au choc le matin.) Shiseido… je ne sais pas ce que c’est devenu. Rien je crois. Et donc le Zara Home a pris la place d’une maison des régions et du terroir de… je ne sais quelle région justement. J’ai oublié.Pas grave, je suis rentrée. Mes premières impressions : pas mal, mais un peu petit (alors que j’ai lu que la boutique faisait 180m2 !!). Je m’attendais à un espace avec surtout plus de choses… On y trouve du linge de maison, de la vaisselle, des coussins, un espace assez sympa pour les enfants, avec du linge bien coloré à souhait et quelques fringues… En gros : de la déco, des conneries, des trucs dont vous n’avez pas forcément besoin mais vu les prix, et hop dans le panier ! Je parle là des babioles, car les boutis à 345 euros, ça va pas le faire pour moi. Voilà donc comment je me suis retrouvée avec :• une nappe, robe indien et impressions fleuries dorées à la Bollywood. Sauf que la bêtasse que je suis n’avais pas vu que c’était une nappe ! J’avais pris ce bout de tissu pour un plaid. Tant pis ou tant mieux, car il va très bien sur mon lit, pile poil les bonnes dimensions.• un cheval. Ouais je sais c’est con, je ne suis pas spécialement fan des chevaux. Même pas du tout. Mais j’ai craqué. Ça doit être à cause des roulettes je pense. No comment• une boîte à bijoux. J’en avais besoin, et j’ai jamais trouvé de boîtes dignes de ce nom. Celle-ci trône sur ma cheminée dorénavant. La grande classe. (En plus je lui ai trouvé un copain arbre-corail, à cette petite boîte. Non non je ne suis pas devenue folle. Chaque chose en son temps….) Le catalogue en ligne est ici Je vous avoue que j’ai vu plus de trucs sympas sur le site qu’en boutique mais il faut dire, qu’en période de soldes, Zara ou Zara home, c’est le bordeloum…. et j’étais un peu pressée.Mon arbre-corail, kesako ?Un truc en métal rouge déniché chez Ikéa et j’ai trouvé l’astuce sympatoche pour ranger les colliers. En plus pile poil dans la tendance corail-tangerine-juicy (cf le vernis Mavala de Nizzagirl) du moment.Désolée mais quand je tape « tangerine » j’ai ces paroles à l’esprit :So cheap and juicy, tangerines (Regina Spektor – That time) Et re-désolée, mais idem pour « Corail », ça me fait penser à ça….And miles and miles of orangesVacantioners in rent-a-carsWith their skin burnt dark and hardLike CoralBracelet (April March – Coral bracelet)Oui j’ai bien conscience que cette note montre à quel point mon esprit est fatigué et incohérent. M’en voulez pas, hein ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>