Note technique sur Holga pour Mzelle-Fraise (et les autres !)

C’est en commençant un petit mot pour Mzelle-Fraise, que je me suis dit qu’il fallait que j’en fasse un post, ça servira pour d’autres personnes…Mzelle-fraise revient de son séjour en Inde et elle a plein de pellicules faites au Holga qu’elle souhaite faire développer !

Holga si vous ne connaissez pas, c’est un petit appareil tout en plastique « made in china, » qui ne coûte pas grand chose et qui a la particularité d’utiliser des pellicules moyen format (type 120) ce qui donne des photos de forme carré (en théorie, car avec un peu de pratique on peut en faire des rectangulaires…) Avec encore un peu de pratique, on peut aussi utiliser une pellicule type 35 mm aussi, mais ça j’en parlerai une autre fois).Je ne vais pas faire de pub (enfin si juste un peu !) mais c’est la société lomographique qui a remis au goût du jour ce petit appareil hyper cheap ! L’appareil était vendu chez Colette il y a quelques années avec le célèbre livre de Fred Lebain, Mes vacances avec Holga, (d’ailleurs, il a fait une série en Inde qui est superbe aussi) c’est ce qui avait provoqué un BOUM pour ce petit appareil photo ! Tout les hype people l’ont eu !
Vous trouverez plein d’infos ici et aussi là le livre qui a été édité l’année dernière, et non je ne dis pas ça parce que certaines de mes photos sont publiées dedans et que la personne à l’origine de ce projet est un ami, mais c’est un très bel objet, une myriade de photos plus superbes les unes que les autres ! (A consulter chez Artazart)
Le plus compliqué c’est de s’obstiner avec ce petit bout de plastique. Le posséder c’est tendance, mais il faut être persistant car au début les photos sont… pourries !
Une fois LE truc compris, vous sortez des images magiques, avec une ambiance bien particulière qui n’ont rien à voir avec ce que vous flashez en quantité avec votre numérique !
Revenons à nos moutons. Le développement : ça devient compliqué !
J’ai testé plusieurs endroits dans Paris et mon préféré reste Negatif + dans le 10e pour leur professionnalisme et leur rapidité. Donc ma chère Mzelle-Fraise, je te conseille d’aller là-bas, c’est au 104-106 rue Lafayette et le meilleur rapport qualité prix est de demander une planche contact, comme ça, en un coup de ciseaux, tu découpes ta planches et tu as tes photos, et tu peux aussi demander une mise sur CD, comme ça tes photos restent au chaud sur leur CD…
Si tu déposes tes pellicules avant 13h, tu peux les récupérer le lendemain, ce qui est plutôt pratique…
Voilà mes petits conseils de Holga addict. J’aurai encore plein de choses à vous raconter sur ce sujet, ce sera peut-être l’objet d’une prochaine note. En attendant de voir les chefs d’œuvres que nous as ramené de son voyage la Mzelle-fraise, je vous laisse avec quelques clichés made in nanikaa. Et je vous encourage aussi vivement à visiter Flickr et sa section « Holga »… C’est histoire d’en prendre plein les yeux car il y a des choses vraiment magnifiques.

1 Comment

  1. Olla Je voulais juste vous remercier our ce très bon article.

    J’était justement à la recherche d’information à ce sujet depuis un but de temps et j’ai trouvé enfin des informations supplémentaires
    sur le sujet. Et par dessus tout, je voulais aussi
    vous remercier pour votre expertise, les informations que
    vous avances me seront d’une grande utilité pour mon
    exposé. Bon travail et à bientôt

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>